Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Sport

CAN Beach Soccer 2018 - Domination de Madagascar

Publié le dimanche, 09 décembre 2018

Après la victoire de l’Egypte contre le Maroc samedi dans le groupe A de la CAN Beach Soccer 2018, la Côte d’Ivoire et Madagascar  se sont affrontés hier dimanche dans l’autre match du groupe. Et ce sont les Malagasy qui sont sortis vainqueurs de cette rencontre en battant les Eléphants de plage sur le score de 4-3. Madagascar a fait l’essentiel  dès le début devant les Eléphants de plage de la Côte d’Ivoire, hier,  lors de son premier match à la Coupe d’Afrique des Nations de football de plage « Beach Soccer », qui se déroule actuellement en Egypte.

Les Malagasy ont dominé tout au long de la rencontre en menant au score sur la plage de la station balnéaire de Sharm El Sheik, Egypte. A preuve, ils ont réussi  à cadrer 11 tirs contre 7 pour les Eléphants.  Aucun corner n’a été enregistré sur la statistique de la rencontre. A l’issue de cette première victoire, les protégés de Solofo Tsiavahana, coach de l’équipe, montent en deuxième position du classement provisoire.

Madagascar (5e pays africain) se frottera contre l’Egypte, l’équipe n°1 africaine au niveau mondial,  pour son deuxième match ce jour. A rappeler  que les Egyptiens ont dominé le Maroc sur le score fleuve de 6 buts à 1 lors du match d’ouverture samedi.  Tandis que dans l’autre rencontre, les deux équipes vaincues, la Côte d’Ivoire et le Maroc s’affronteront.  Madagascar terminera les phases de groupe le mardi 11 décembre, face au Maroc, actuellement 4ème pays africain au classement du World Beach Soccer. On peut dire que les hommes de Solofo Tsiavahana ont quasiment mené tout au long de la partie. Champion d’Afrique de Beach Soccer 2015, et actuellement 5ème pays africain au classement du World Beach Soccer, Madagascar n’a pas pour autant dominé  la rencontre outre mesure.Quant au champion en titre, le Sénégal, il a dû aller jusqu’aux tirs au but samedi pour battre le Nigéria, 3ème nation africaine au classement du World Beach Soccer.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff