Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Sport

CAN Beach Soccer 2018 - Madagascar joue sa qualification contre le Maroc

Publié le lundi, 10 décembre 2018

Battu par les Egyptiens par une victoire logique de  4 buts à 2, Madagascar jouera sa qualification pour les demi-finales ce jour contre les Lions d’Atlas de Maroc. L’Egypte, hôte de la compétition à Sharm El Sheikh, était  le premier  pays qualifié pour les demi-finales de la CAN de Beach Soccer 2018.
Tout s’est joué dans la première période où le public a eu droit à un festival de buts avec 5 réalisations et une avance pour les Pharaons 3-2. L’Egypte ajoute un quatrième but en seconde période. Les Barea ne reviendront pas. Avec ce second succès (après celui sur le Maroc), l’Egypte valide sont ticket pour le dernier carré. Madagascar, champion d’Afrique 2015, a encore une chance de se qualifier. Ce sera contre les Lions de l’Atlas, tombeurs de la Côte d’Ivoire un peu plus tôt, mardi. Pour sa deuxième sortie, la Côte d’ivoire s’est inclinée 4-5 devant le Maroc et peut déjà dire adieu à son rêve d’accession aux demi-finales.


Dans l’autre groupe, le Nigeria, ce lundi, confirme sa qualification pour le dernier carré. L’apprentissage est dur pour la Tanzanie. Pour sa première participation à la CAN de Beach Soccer, le pays a perdu toutes ses rencontres de groupe. Dernière après sa défaite (2-4) contre le Nigeria. Les Super Sand Eagles, quant à eux, comptent 6 points et se sont assurés des demi-finales tandis que la Tanzanie est éliminée. Le second qualifié du groupe B sera connu mardi à l’issue de Sénégal-Libye.

Recueillis par E.F.

Au programme ce mardi, Maroc – Madagascar, Sénégal – Libye et Egypte – Côte d’Ivoire.
- Le classement du groupe A : Egypte 6 pts, Madagascar 3 pts, Maroc 3 pts, Côte d’Ivoire 0 pt
- Le classement du groupe B : Nigeria 6 pts, Sénégal 4 pts (- 1 MJ), Libye 3 pts (- 1 MJ), Tanzanie 0 pt

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff