Publié dans Sport

CAN : Beach soccer 2018 - Pas de demi-finale pour Madagascar

Publié le mardi, 11 décembre 2018

La phase de groupe est terminée. Eliminé en match de poule par le Maroc, Madagascar ne disputera pas, encore une fois, les demi-finales de la coupe d’Afrique des Nations du football de plage 2018 qui se déroulent en Egypte actuellement. L’équipe malagasy a laissé filer sa chance de disputer le carré de la compétition en cédant devant le Maroc (2-4), hier, pour la deuxième place du groupe B.

Les Barea étaient menés (4 – 0) et ont essayé de revenir au score mais ce n’était pas suffisant. Pour rappel, les Barea avaient eu la même situation, à la CAN 2016, face aux Marocains. Ces derniers l'avaient alors emportée et avaient privé  les champions d’Afrique 2015 d'une place dans le dernier carré à l'époque.

Une deuxième place  aurait  suffi pour se propulser parmi le  quatuor de  ce rendez-vous. Effectivement, pour la deuxième fois après son sacre, les protégés de Solofo, coach des Barea de sable, se contenteront de disputer la cinquième place. L'équipe malagasy disputera encore ce mercredi 12 décembre 2018 un match de classement contre la Tanzanie.

A l’issue de la journée d’hier, on connait les affiches des demi-finales de la CAN de Beach soccer 2018. Elles mettront aux prises des confrontations très intéressantes. D’une part, le pays hôte fera face au Nigeria et le champion d’Afrique, le Sénégal en titre défiera le Maroc. Les rencontres des demi-finales se disputeront jeudi à Sharm El Sheikh. La finale est prévue le 14 décembre. Les finalistes seront qualifiés pour la Coupe du monde de Beach soccer qui se déroulera au Paraguay en 2019.

Mardi, le Maroc et le Sénégal ont validé leur ticket pour le dernier carré de la compétition et le droit de connaitre leurs adversaires du tour suivant. Deuxièmes du groupe A, les Lions de l’Atlas feront face aux Lions de la Teranga, champions d’Afrique en titre. Avec 3 victoires en autant de matchs de groupe, l’Egypte qui abrite le tournoi défiera le Nigeria.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff