Publié dans Sport

Omnisport - Mouvement Sportif - Soutien à Andry Rajoelina

Publié le vendredi, 14 décembre 2018

En tant que citoyen lambda et représentants des acteurs dans le mouvement sportif à Madagascar, les présidents de fédération qui se regroupent dans le Comité Olympique national ont fait une déclaration sur leur position de rouler pour Andry Rajoelina.  Ils ont montré leur volonté d’apporter un soutien sans faille au candidat numéro 13 pour la prochaine élection dans la course à la magistrature suprême. « On s’est rendu compte qu’aucun autre  candidat que Andry Rajoelina n’a présenté des programmes concrets pour le Sport.  Un programme de professionnaliser les athlètes et d’offrir une formation digne aux jeunes athlètes. Effectivement, nous soutenons le candidat numéro 13. Il est le seul à avoir pensé au Sport dans son programme. En retour, nous ferons tout ce qui est dans notre possibilité pour le faire élire, le 19 décembre prochain », souligne  le mouvement sportif   qui a été représenté par le président de la fédération de l’Haltérophilie, Karaté, Tennis de table, Badminton, Boxe, Rugby, Wushu, Cyclisme, Volleyball durant la déclaration faite aux 67ha, au siège de la Fédération Madagascar de Wushu.
E.F.

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff