Publié dans Sport

Football-CAN 2019 - L’organisation attribuée à l’Egypte

Publié le mercredi, 09 janvier 2019

L’Egypte et l’Afrique du Sud étaient les deux seuls pays à se porter candidats, mi-décembre, pour relever le défi, après que la CAN avait été retirée fin novembre au Cameroun, pénalisé par des retards importants dans la réalisation des infrastructures. Il fallait donc trouver un nouveau terrain de jeu pour la future Coupe d’Afrique des nations qui doit se dérouler du 15 juin au 13 juillet 2019.Le Maroc, pourtant souvent cité comme un prétendant sérieux, n’avait pas fait acte de candidature, à la surprise générale.

En juin, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) se déroulera en Egypte. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad l’a annoncé, hier, mardi 8 janvier, que l’édition 2019 avait été attribuée à l’Egypte, préférée à son unique concurrent, l’Afrique du Sud.  « Je suis heureux de vous annoncer que c’est l’Egypte qui va accueillir la CAN 2019 », s’est félicité M. Ahmad à l’issue d’une réunion du comité exécutif de la CAF à Dakar (Sénégal). Rappelons qu’en 2014, la CAF avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup : 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée. Or, après le retrait de l’organisation au Cameroun en 2019, la CAF a décidé de décaler le calendrier, attribuant l’édition suivante, en 2021, à ce pays et celle de 2023 à la Côte d’Ivoire. Lundi, la Guinée a déclaré qu’elle« acceptait » d’organiser l’édition 2025. Rappelons que l’Egypte a déjà organisé quatre fois la CAN, la dernière était en 2006.

Recueillis par E.F.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Fil infos

  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !
  • Assainissement au niveau de la Justice - Des magistrats sanctionnés
  • Investiture du 19 janvier - Qui succédera à Ralitera Etienne ?
  • Cérémonie d’investiture laïque à Mahamasina - Le président de la HCC persiste et signe
  • République de Madagascar - « Zandry kely » élu, 7è Président

Editorial

  • Laïcité !
    « Pas de bible, pas de culte ! » Une déclaration choc de Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), autour de la cérémonie d'investiture du samedi 19 janvier à Mahamasina qui créa des vagues auprès de l'opinion. Et pour répondre à ses « détracteurs », le professeur de Droit constitutionnel persiste et signe à ceux ou celles qui veulent l'entendre qu'il s'agit d'une cérémonie républicaine. Pour une fois, le principe de la laïcité de l'Etat, nettement mis en valeur dans cette nouvelle disposition, est respecté. En fait, le président de la HCC n'a fait que remettre les pendules à l'heure !

A bout portant

AutoDiff