Publié dans Sport

Football-CAN 2019 - L’organisation attribuée à l’Egypte

Publié le mercredi, 09 janvier 2019

L’Egypte et l’Afrique du Sud étaient les deux seuls pays à se porter candidats, mi-décembre, pour relever le défi, après que la CAN avait été retirée fin novembre au Cameroun, pénalisé par des retards importants dans la réalisation des infrastructures. Il fallait donc trouver un nouveau terrain de jeu pour la future Coupe d’Afrique des nations qui doit se dérouler du 15 juin au 13 juillet 2019.Le Maroc, pourtant souvent cité comme un prétendant sérieux, n’avait pas fait acte de candidature, à la surprise générale.

En juin, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) se déroulera en Egypte. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad l’a annoncé, hier, mardi 8 janvier, que l’édition 2019 avait été attribuée à l’Egypte, préférée à son unique concurrent, l’Afrique du Sud.  « Je suis heureux de vous annoncer que c’est l’Egypte qui va accueillir la CAN 2019 », s’est félicité M. Ahmad à l’issue d’une réunion du comité exécutif de la CAF à Dakar (Sénégal). Rappelons qu’en 2014, la CAF avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup : 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée. Or, après le retrait de l’organisation au Cameroun en 2019, la CAF a décidé de décaler le calendrier, attribuant l’édition suivante, en 2021, à ce pays et celle de 2023 à la Côte d’Ivoire. Lundi, la Guinée a déclaré qu’elle« acceptait » d’organiser l’édition 2025. Rappelons que l’Egypte a déjà organisé quatre fois la CAN, la dernière était en 2006.

Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Tagnamaro - Une belle économie pour la caisse publique
  • Politique Générale de l’Etat - Un milliard d’ariary pour chaque région
  • SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements
  • Trafic de bois précieux - Les parlementaires avertis !
  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va

La Une

Editorial

  • Vivement aux urnes
    La date du scrutin des Communales et des Municipales est enfin publiée ! Sur proposition de la CENI, en début de semaine, le Gouvernement décida de convoquer les électeurs aux élections des maires et les conseillers municipaux ou communaux pour le 27 novembre 2019. Ainsi, le Conseil du Gouvernement mit fin à une attente qui n’a que trop duré.  Le décret portant convocation des électeurs fait état aussi du calendrier du processus électoral. La date d’ouverture du dépôt de candidature auprès de l’Organe de vérification et d’enregistrement de candidatures (OVEC) débute le jeudi 29 août prochain, et cela, jusqu’au 12 septembre. La CENI et ses démembrements auront jusqu’au 28 septembre, soit 60 jours avant le scrutin, pour fixer la liste définitive des « concurrents » ainsi que la fixation des bureaux de vote. Après quoi la campagne électorale pourra démarrer, et cela, à partir du 5 novembre à 6 h du matin jusqu’au…

A bout portant

AutoDiff