Publié dans Sport

Football - Fosa Juniors, championne de Madagascar

Publié le vendredi, 07 juin 2019

L’équipe des Fosa Juniors Elite vient d'être sacrée championne de Madagascar de football. En effet, elle est le vainqueur de la Coupe Telma devant  la CNaPS Sport Itasy et a aussi battu l’As Adema Analamanga en  finale de la Ligue des champions sur un score de deux buts à un, vendredi  7 juin  2019 après-midi lors de la septième  et dernière journée de la division D1 Nationale. On peut parler d’une saison réussie pour Bob Kootwijk, entraineur de l’équipe.

 

Durant la première mi-temps, l’As Adema a mené au score grâce à un but d’Eric à la 13e minute. Il a fallu attendre la 58e minute de jeu pour voir Sambatra envoyer ses confrères aux anges. Ce dernier avait déjà offert la Coupe nationale à son équipe. Sur un contre éclair, Jean Yves donne l'avantage à l’équipe des Fosa Juniors en marquant un but à la 78e minute. L’As Adema, qui jouait à 10 suite à l’expulsion de Onja sur double carton jaune, n’a pu revenir au score.  Pour le coach Bob Kootwijk, c'est « la récompense des efforts fournis depuis le début de la saison ».

C’est une belle performance pour les Fosa Juniors qui  mirent fin au règne de la CNaPS Sport. C’est la dernière équipe qui a réussi à réaliser un doublé en 2015 dans les deux majestueuses compétitions de Madagascar. Il faut donc attendre la décision des Fosa dans la compétition africaine pour pouvoir déterminer le sort entre la CNaPS Sport finaliste de la Coupe nationale et l’As Adema vice-championne de Madagascar. Si les Fosa optent pour la Coupe de la CAF, c’est l’As Adema qui représentera la Grande ile dans la ligue des champions de la CAF, dans le cas contraire c’est la CNaPS Sport qui portera le fanion pour la Coupe de la CAF. Les observateurs pensent déjà que les Fosa vont plutôt choisir en toute logique la ligue des champions.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff