Publié dans Sport

Elgeco Plus - La marque italienne Macron, “ habille “ dorénavant ce club

Publié le lundi, 13 janvier 2020

A la conquête du football malagasy. L'équipementier sportif italien Macron séduit le club tananarivien, Elgeco Plus. Ce club sera désormais vêtu par la marque qui a signé avec lui, à partir de cette année. Cette nouvelle a été annoncée par le président du Club Elgeco Plus, Alfred Andriamanampisoa, lors de la présentation de vœux de l’équipe au stade Elgeco Plus By Pass le 12 janvier dernier.

 

Macron a écumé les stades de Ligue 1 française durant plus de dix ans avec le CS Sedan-Ardennes et le FC Nantes. C’est une marque qui commence à faire de l’ombre aux « géants » de l’équipement sportif. Arrivée en France il y a une dizaine d’années, Macron est en train de s’imposer dans le football professionnel avec l’OGC Nice, le RC Lens ou encore l’AJ Auxerre. Mais il se murmure que la marque italienne pourrait rafler d’autres clubs de renom. Surtout, elle séduit de plus en plus les clubs amateurs non seulement dans l’Hexagone mais elle part à la conquête de l’Afrique.

Très ambitieux, Elgeco Plus voit les choses en grand et veut annoncer la couleur. Le club projette également d’apporter une amélioration à son infrastructure. Cette année, une autre partie de la tribune du stade sera entamée. « Les travaux respecteront les normes internationales.  Le terrain est déjà utilisable, il reste le perfectionnement à apporter sur les infrastructures aux alentours », souligne le président du club qui envisage d’organiser des rencontres internationales jeunes dans l’Océan Indien pour cette saison. Cette compétition se tiendra avant le mois de juin  et verra la participation des toutes les îles de l’Océan Indien.

A rappeler que le club Elgeco Plus a été créé en 2008 à Manakara. Actuellement, il est composé de 200 joueurs, toutes catégories confondues. Les « Players », méritants ont été récompensés par les dirigeants à partir des U9, U11, U13 et les U15 ainsi que les U17, sans oublier les deux coachs qui sont chargés d’éduquer les jeunes.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Mairie d’Antananarivo - Les dix ennemis de Naina Andriantsitohaina
  • Fonction publique - 23 437 agents de l’Etat dans une situation délicate
  • Rencontres multiples avec le président de la CENI - Démenti du Chef de l’Etat
  • Gestion de la Commune urbaine d'Antananarivo - La Fermeté du maire souhaitée par les Tananariviens
  • Ny Rado Rafalimanana - Le cynique mystificateur est de retour
  • Postes de haut responsable - L’Etat veut créer sa base de données
  • Rivo Rakotovao - L’hypocrisie à son summum !
  • Loi sur les violences basées sur le genre - Feu vert de la Haute Cour constitutionnelle
  • Soavimasoandro - L’Etat redonne le terrain au rugby
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Résultats d’un audit attendus

La Une

Editorial

  • En selle !
    Les procédures d’usage de passation de service ayant été effectuées dans la journée d’hier jeudi 16 janvier, Franck Naina Andriantsitohaina, le nouveau maire élu, prend quartier à l’Hôtel de ville d’Analakely, le siège de la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Il donne l’image réelle de quelqu’un, prêt pour un long périple d’une passionnante et noble aventure, qui monte en selle d’un « deux-roues ».  

A bout portant

AutoDiff