Publié dans Economie

Salon international de l’habitat - Réunir les grands acteurs du bâtiment à Madagascar

Publié le mercredi, 16 octobre 2019

L’édition 2019 du Salon international de l’habitat (SIH)  ouvrira ses portes aujourd’hui. Pour cette édition, les grands acteurs du bâtiment à Madagascar, allant du secteur public au privé, en passant par les bailleurs de fonds internationaux et les partenaires techniques du pays, se repartiront sur plus de 500 stands. Ce grand évènement sera une occasion pour voir ce que l’un peut apporter à l’autre en termes d’infrastructures. Ce sera également une opportunité de discuter et d’échanger des points de vue pour pouvoir partager la même vision du développement des infrastructures et par la suite évoluer dans la même direction. « Etant un secteur majeur contribuant à l’essor de l’économie de notre pays, l’habitat n’a cessé de progresser sur tout l’ensemble du territoire ces dernières années. Toutefois, cette progression n’arrive pas encore à
répondre positivement aux besoins de toute la population malagasy, surtout avec la dynamique démographique actuelle. De ce fait, elle doit être accélérée. Pour ce faire, il faudra la participation de toutes les parties concernées. Aujourd’hui, le SIH se place ainsi comme plateforme de rencontres et d’émergence de nouvelles relations ou collaborations afn de solutionner tous les problèmes en matière d’infrastructures rencontrées dans le pays, plus particulièrement dans la Capitale », a soutenu Michel D. Ramiaramanana, président du comité d’organisation du salon, lors d’une entrevue. 

 Continuité
 Ainsi, cette nouvelle édition du SIH compte bien s’inscrire dans la dynamique inédite de la filière, surtout avec l’avénement de l’ambitieux projet urbain « Tanà-Masoandro » initié par le Président de la République, sans oublier la construction prochaine des 40 immeubles servant à des logements sociaux. Il faut souligner que ce salon succède à une rencontre très professionnelle entre le Syndicat des entrepreneurs en bâtiments et travaux publics (SEBTP) et l’équipe de « Tanà-Masoandro », sans oublier la 3ème édition du Forum national urbain réunissant les acteurs majeurs, allant des constructeurs jusqu’aux bailleurs de fonds. « Le SIH 2019 sera la contuinité de tous ces événements engagés pour le développement du secteur du bâtiment dans le pays », concluent les organisateurs. En tout cas, il sera aussi le lieu d’effusion de la 4ème édition de la Biennale des arts de l’océan Indien qui se tiendra également en parallèle avec cet événement d’envergure.
 Rova Randria

Fil infos

  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • 10 août, une aubaine… 
    Le pays rendra hommage aux victimes de la tuerie de Mandrimena (Andoharanofotsy) demain. En effet, le 10 août 1991, des dizaines voire des centaines, certains avancent même des milliers de concitoyens, ont été abattus de sang-froid par des éléments de la Garde présidentielle, à l’époque de l’Amiral Didier Ratsiraka, sur le terrain vague de Mandrimena, entre Andoharanofotsy et Iavoloha.Les dirigeants de la lutte populaire issus du « Hery velona Rasalama » conduits par feus Zafy Albert et Andriamanjato Richard décidèrent sur la place du 13 Mai, ce 10 août 1991, d’aller avec des milliers de manifestants rejoindre le Palais d’Iavoloha pour entamer une concertation directe avec le maitre des lieux à savoir Didier Ratsiraka, Président de la République démocratique, et ce afin de dénouer la crise qui a trop duré dans le cadre d’un dialogue direct. Seulement, l’affaire a mal tourné. Les éléments d’élite de la GRP, survolant par hélico,…

A bout portant

AutoDiff