Publié dans Politique

Ministère des Affaires étrangères - Naina Andriantsitohaina prend congé de ses collaborateurs

Publié le vendredi, 20 septembre 2019

Candidat à la Mairie d'Antananarivo, Naina Andriantsitohaina a quitté son poste de ministre des Affaires étrangères. Bien que la loi l'autorise de siéger au sein du Gouvernement jusqu'à la validation par la CENI de sa candidature, il a pris les devants en rendant son tablier avant l'heure. « C'est un déchirement de quitter les collaborateurs du MAE et toute l'équipe engagée pour porter les beaux défis qui nous incombaient », écrivait l'ancien ministre sur sa page facebook. A la tête de ce département ministériel depuis le mois de février dernier, Naina Andriantsitohaina y sort la tête haute et certainement au grand regret de ses collaborateurs. « J'ai constaté que dans ce Gouvernement, il était l'un des rares ministres d’un caractère fort.

C'était pratique pour nous qu'il soit proche du Président de la République et du Premier ministre», regrette une employée du MAE qui affirme que son départ est une triste fin pour le département. Naina Andriantsitohaina explique son départ anticipé du ministère des Affaires étrangères. « Je dois m'atteler pleinement à la préparation du nouvel engagement que j'ai choisi vers la Mairie d'Antananarivo ».

En tant que ministre des Affaires étrangères, Naina Andriantsitohaina reconnaît avoir acquis plus d'expériences pour ses fonctions futures. «  Je suis convaincu, que ces mois passés à servir les intérêts de Madagascar sur la scène géopolitique mondiale seront essentiels pour servir Antananarivo et sa population. Ces portes ouvertes seront des opportunités de développement », avoue le candidat de l'IRD à la Mairie d'Antananarivo. Lui qui, en guise de conclusion de sa missive, exhorte tout un chacun à s'impliquer et s'engager pour le bien-être collectif et pour le développement du pays quel que soit le poste occupé.

La Rédaction

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff