Publié dans Société

Sites d'hébergement des sinistrés - Des cas de Covid-19 commencent à être identifiés !

Publié le mardi, 25 janvier 2022

La montée des eaux, ayant engendré des milliers de sinistrés dans presque toute la Grande île, ne freine en rien la propagation de la Covid-19. Au contraire, les opérations de sauvetage et leur prise en charge dans des endroits particuliers empirent la situation épidémiologique liée au coronavirus. Même si aucun chiffre n'a été révélé jusqu'à ce jour, les personnels médicaux mobilisés auprès de ces sites d'hébergement des sinistrés dans la Capitale effectuent régulièrement des dépistages Covid-19 après la détection de symptômes et dont les résultats se sont révélés positifs. Un responsable auprès du ministère de la Santé publique  a également confirmé hier que des cas positifs y sont effectivement recensés. 

«  La découverte de ces nouveaux cas de contamination au coronavirus a été prévisible. Mais aussitôt  détectés, les individus infectés sont immédiatement traités. Les cas simples ont été pris en charge dans une autre salle d'isolement tandis que  ceux qui sont  assez complexes ont éte transférés auprès du Centre de traitement Covid-19 (CTC-19) au Village Voara Andohatapenaka où des zones ont été particulièrement mises à disposition pour les recevoir », a avancé ce responsable.

Avec les dispositifs de soins gratuits dans presque la soixantaine de sites d’hébergement, la plupart des sinistrés testés positifs y sont placés en quarantaine et surveillés en même temps. Chaque site a été aménagé pour créer un espace d'isolement en cas de découverte de patients contaminés par la Covid-19.

Rappelons que face aux importants risques de développement et propagation des maladies, le ministère de la Santé publique, avec ses partenaires, ont mis en place des offres de soins gratuits auprès des sites d'hébergement des sinistrés. Toutes les personnes malades durant leur séjour bénéficient des programmes de vaccination, de dépistage et de planning familial ainsi que des actions de  prévention et traitement des maladies transmissibles, notamment les maladies infectieuses. Les groupes de sinistrés reconnus comme particulièrement vulnérables profitent également de soins gratuits incluant le dépistage, le diagnostic et toute autre méthode de prévention des maladies. A cela s’ajoutent la préparation aux accouchements et la surveillance de la grossesse pour les femmes enceintes. En parallèle, des services de santé dédiés aux enfants en dessous d’un âge défini ainsi qu'un ensemble de services pour les personnes âgées sont spécialement offerts.

K.R. 

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff