Publié dans Société

Meurtre à Ambohimanga - Le petit ami de la victime à Tsiafahy

Publié le vendredi, 12 avril 2019

Le petit ami et non moins principal suspect du meurtre survenu le mercredi 3 avril de la jeune Nathalie Julia Randrianjanahary, Nathy (21ans) pour les intimes, à Ambohimanga Rova, était déféré au Parquet d'Anosy, hier. A l'issue de son audition vers 18h, le prévenu a rejoint le chemin de la maison de force de Tsiafahy pour une détention provisoire préludant à sa prochaine comparution devant la Justice. Rappelons que la victime était tuée par strangulation avec le collier qu'elle portait le jour de sa mort.

Les gendarmes ont pu remonter la piste du présumé assassin après avoir réquisitionné les derniers numéros d'appel et de messagerie téléphonique  de la victime. C'était de cette façon que les gendarmes ont d'ailleurs relevé un Sms très explicite venant du petit ami de la défunte qui l'invite à une sortie du côté d'Ambohimanga, le 3 avril dernier, jour de la disparition de Nathy.

Avec ces précieux renseignements sur le suspect, les gendarmes de la Brigade d'Ambohimanga Rova, ont donc procédé à son arrestation dans son lieu de travail à Ambohidratrimo, mardi dernier. Aussitôt après, il fut auditionné. Parmi l'un de ses arguments pour se défendre de l'accusation à propos de la strangulation de la victime dont on le soupçonne, il a argué s'être allé un peu fort dans son petit jeu, sinon sa plaisanterie en mimant, selon lui,  d'étrangler sa jeune partenaire.

Rappelons que la famille de la jeune fille n'a jamais failli apprendre la terrible nouvelle de son assassinat que sur Facebook. C'était d'ailleurs de cette façon que son père a pu finalement  sortir du silence. Avec les siens, il s'était rendu sur l'endroit de la découverte macabre pour constater de visu et récupérer la dépouille de la malheureuse. C'était le vendredi 5 avril dernier. Depuis, les Forces de l'ordre n'ont pas chômé pour élucider l'affaire.  

Franck Roland

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff