Publié dans Sport

Football - Eric Rabesandratana met sa priorité ailleurs

Publié le lundi, 09 mai 2022

De passage dans le pays, Eric Rabesandratana, l'ancien sélectionneur national, veut lancer un projet footballistique à Madagascar. Non reconduit à la tête des Barea, l'ancien défenseur de Paris Saint-Germain (1997-2001) veut mettre sa priorité ailleurs. Eric Rabesandratana est de retour pour le "tournoi U17 Qualification YOPPA CUP 2022" au Cap Vert. Dans son projet, l'ancien capitaine veut partager et aider les jeunes joueurs.

«Mon projet c'était le football malgache, ce n'était pas d'être sélectionneur des Barea.» Tel a été toujours sa feuille de route pour le football malagasy. Et d'ajouter « J'ai une expérience professionnelle dans le football qui m'a permis d'avoir d'autres valeurs et j'ai envie de les transmettre. C'est ce qui est important aujourd'hui. Le reste n'est pas important », a-t-il avancé.

Il est dans son devoir d'aider et protéger les jeunes joueurs du pays en tant que Malagasy. Il s'agit du « Foot solidaire », un projet social qui a pour but de protéger et aider les jeunes joueurs. Ce projet est sous l'autorité de la Fédération internationale de la protection des jeunes footballeurs. Ce sera aussi une opportunité de partager un programme de formation et d'éducation qui permettra aux joueurs de se préparer aux exigences du football de haut niveau par le biais de stages, détection et rencontres internationales. Par ailleurs, l'ancien défenseur du PSG a concocté un projet avec son ancien club pour implanter une Académie de football dans la Grande île.

« La création d'une ou plusieurs filiale(s) à Madagascar.»

Des responsables de l'Académie PSG auront pour mission de venir à Madagascar afin de voir la manière d'implanter l'Académie », précise Eric Rabesandratana.

E.F.

 

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff