Publié dans Dossier

Association Fitia - Des milliers de taxi-be désinfectés

Publié le mercredi, 22 avril 2020

La lutte contre le Covid-19 se poursuit pour l’association Fitia. Interrompant ses actions sociales lors du confinement ayant duré quatre semaines, ladite association présidée par  la Première dame Mialy Rajoelina reprend actuellement l’opération de nettoyage au niveau des transports en commun opérant à Antananarivo.
Depuis mardi dernier et d’une durée de 15 jours,  l’équipe  de l’association Fitia, en  collaboration avec le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM) ainsi que les coopératives  respectives et l’Etablissement vert, procède à la désinfection des véhicules et la distribution de gel hydroalcoolique ainsi que des masques pour les transporteurs et ses accompagnants. « Les mesures de prévention contre la propagation du coronavirus demeurent très importantes pour les coopératives. L’association Fitia  appelle ainsi les propriétaires des véhicules de transport en commun de veiller au respect des gestes  barrières sanitaires de par leurs conducteurs et leurs aides », avance Gentiane Andrianisa, directrice des opérations  au sein de l’association Fitia. Et d’ajouter que « Quotidiennement,  après l’arrêt des transports en commun vers 13h pour ceux urbains et à 15 heures pour les suburbains. Après, les véhicules vont être désinfectés auprès de 11 sites dont  la Gare routière Ampasampito, Domaine Alasora, Itaosy cité des assureurs, Ambohimalaza et carrefour Ifarihy.
Particulièrement, durant la première journée de désinfection, 2116 bus ont été désinfectés par du Virocid. Des autocollants les autorisant à circuler ont été apposés sur leur pare-brise.
Outre cette désinfection des transports en commun, ladite association s’est également dépêchée auprès des établissements scolaires pour la distribution de masque à tous les élèves ayant repris le chemin de l’école. Hier matin,  des membres de l’association Fitia sont venus au Lycée Moderne Ampefiloha.
KR.

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff