Politique

Les enquêteurs ont désormais les éléments requis pour mener à terme leur dossier. Faisant suite aux sollicitations des responsables au niveau du ministère de la Sécurité publique, hier, des vidéos mettant en scène les exactions policières qui ont vraisemblablement eu lieu dans la Commune rurale d'Antsakabary au mois de février dernier ont été remises officiellement aux hauts dirigeants au sein de ce département ministériel. Le directeur de publication de Madagascar Matin l'Hebdo, Fetra Rakotondrasoa a remis officiellement les fichiers vidéo en mains propres au commissaire principal Rostand Rabialahy, directeur de cabinet du ministère de la Sécurité publique hier à l'Assemblée…

Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais

Publié le jeudi, 23 novembre 2017
Ça y est ! La Police nationale a confirmé l'expulsion du pays des 12 Pakistanais qui étaient en séjour irrégulier depuis plus de deux semaines. Selon une explication fournie par le service de renseignement de la Police, 9 d'entre-eux ont pu repartir en avion vers leur pays d'origine, samedi dernier. Quant aux 3 autres, ils n'ont pu s'envoler vers le Pakistan que lundi, après une ultime régularisation de leurs papiers, selon toujours l'information.
Hery Rajaonarimampianina multiplie les inaugurations et les tournées à travers toute l'île.  Des inaugurations et des tournées mises à profit par le numéro Un malagasy pour attirer toute la lumière sur sa personne.  La campagne a débuté avec l'inauguration d'un pont et lancement officiel des travaux pour la centrale hydroélectrique de Farahantsana Mahitsy. Le Chef de l'Etat a ensuite enchaîné avec la distribution de kits scolaires au Coliseum d'Antsonjombe, avant d'enchaîner dans la foulée par  l'inauguration du Pico Hydro Electricité à Amboasary Nord le 17 novembre. Un séjour discret en Angola samedi a constitué une brève pause dans l'agenda des…

Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi

Publié le jeudi, 23 novembre 2017
Le ton monte chez les opérateurs d'exploitation de transport maritime et portuaire qui utilisent le port de Toamasina. Au cœur de ce mécontentement, les agissements de la société Mictsl (Madagascar International Containers  Terminal Services Ltd), fournisseur de services en matière de containers au Grand Port.  Le 13 octobre dernier,  les opérateurs ont adressé une lettre de doléances au ministre des Transports et de la Météorologie. Une lettre qui rapporte les faits de blocages imputés à la société Mictsl qui semble dicter sa loi. Ces faits se résument en la lenteur dans toutes les attributions de ladite société, depuis les opérations…
Des faits de corruption ont été démasqués au tribunal d'Anosy. Trois personnes, dont deux greffiers, sont impliquées dans cette affaire. Les suspects ont fait l'objet d'un déferrement par le Bureau indépendant anti - corruption. Tout a commencé au début du mois de novembre 2017 lorsque le Bianco a été saisi d'une doléance de corruption qui se serait passée auprès du tribunal d'Anosy. L'équipe d'Ambohibao a immédiatement mené une  enquête qui aurait permis de savoir que deux greffiers officiant auprès du tribunal de première instance d'Anosy auraient demandé une somme de un million Ariary à une personne contre l'octroi d'une décision…

Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !

Publié le mercredi, 22 novembre 2017
En principe, l'enquête concernant la vente de la villa Elisabeth, ou plutôt la propriété « St Antoine IV », se trouve entre les mains du Bureau indépendant de la lutte contre la corruption (Bianco). Vendue à 1.000 ar le mètre carré, la propriété d'une superficie de 1ha sise à Ivandry appartenait à l'Etat Malagasy  et pourvue par le biais de la villa Elisabeth au regretté Zafy Albert en sa qualité d'ex-président de la république. D'après le contrat de vente signé le 24 janvier 2014, le vice- premier ministre de l'époque l'a cédé, à un prix ridiculement bas, à un dénommé…
Les critiques ne cessent de tomber pour le régime Rajaonarimampianina. La semaine dernière, le Parlement européen, la Conférence des évêques de Madagascar et la presse internationale ont tiré les oreilles et taper sur les doigts  des dirigeants malgaches.
Page 1 sur 120

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff