Politique

N’en déplaise à l’actuel Chef du Gouvernement qui s’interdit et interdit les chasses aux sorcières, il y a tout de même certains faits imputables à des personnalités Hvm  récemment déchus du pouvoir qui méritent de ne pas rester impunis. Il en est ainsi de l’opération « permis biométrique » que l’ancien ministre de l’Intérieur et non moins ex-Premier ministre, Olivier Mahafaly Solonandrasana, a lancée en octobre 2015.  A l’heure actuelle, il apparaît que l’opération s’est révélée être une gigantesque arnaque au détriment des dizaines de milliers d’administrés qui ont déjà procédé au changement de leur ancien permis. En effet, non seulement ces…

Calendrier électoral - Le Premier ministre entretient le flou

Publié le jeudi, 21 juin 2018
Elections anticipées ou pas ? Le Premier ministre Christian Ntsay était évasif hier face aux journalistes lors d'une conférence de presse organisée au Palais de Mahazoarivo. Le chef du Gouvernement s'est entretenu avec la presse à l'issue d'une réunion conjointe entre le Premier ministre, le président de la CENI, le ministre de l'Intérieur et le ministre des Finances hier à Mahazoarivo. D'emblée, il a rappelé que le principal objectif de la mise en place du Gouvernement est l'organisation d'une élection présidentielle inclusive, transparente et acceptée par tous conformément  aux dispositions de la Constitution confortées par la décision de la Haute…
Le président du sénat, Rivo Rakotovao, enchaîne les apparitions médiatiques. Après la conférence de presse donnée par son parti HVM, mardi dernier, le président qui occupe le perchoir d'Anosikely est de nouveau monté au créneau dans une radio privée hier. Il a indirectement taclé l'ex - ministre de l'Education nationale, Paul Rabary, qui n'est autre que l'un de ses anciens homologues au sein du gouvernement.

Vie politique - Qui a peur des élections ?

Publié le mercredi, 20 juin 2018
C'est connu par tous depuis le mois de  janvier 2014 qu'une élection présidentielle se tiendra cette année et ce en se référant à la Constitution de la Quatrième République. Prévue pour le mois de novembre initialement, mais par la force des choses cette élection présidentielle devra se tenir avant cette date suite à une faute grave commise par le locataire actuel du Palais d'Iavoloha. Or, cette élection fait peur maintenant à certains candidats et à des organisations de la société civile qui se cachent derrière leur statut d'« apolitique » pour faire tonner une voix proche de la « politique…
La Haute Cour constitutionnelle ne s’est toujours pas prononcée sur les requêtes aux fins de déchéance des députés « caméléons » déposées par les députés pour le changement. Déposées à la fin du mois de mai et au début du mois de juin, ces requêtes concernent de nombreux parlementaires élus sous les couleurs du TIM, du MAPAR, du MMM et du Parti Vert.

Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM

Publié le mardi, 19 juin 2018
Le parti HVM demande à l'actuel Président de la République Hery Rajaonarimampianina de se porter candidat à l'élection présidentielle. L'appel a été réitéré hier par le président national du parti au pouvoir Rivo Rakotovao au cours d'une conférence de presse  à Antanimena. La décision finale dépend de l'actuel Chef de l'Etat qui ne s'est toujours pas prononcé sur le sujet, même si ses actions laissent entrapercevoir une candidature pour briguer un second mandat. Des informations en haut lieu laissent cependant entendre que la tendance actuelle serait à un renoncement de Hery Rajaonarimampianina à être candidat à sa succession. Les paris…

Elections anticipées - Une obligation et non une option !

Publié le mardi, 19 juin 2018
La tenue des élections présidentielles avant la date déterminée par la Constitution de la IVe République fait suite au verdict de la Haute Cour constitutionnelle (HCC). Rendu après la demande de déchéance déposée par le collectif des 73 députés pour le changement à l’endroit du Président de la République, Hery Rajaoanarimampianina. Du fait que celui-ci n’a pas mis en place dans le délai prescrit par la Constitution, la Haute Cour de justice, il a été condamné par la HCC qui au lieu de le démettre de ses fonctions  lui a été une fois de plus clément en lui ordonnant d’avancer…
Page 1 sur 180

Fil infos

  • Permis biométrique - Mahafaly Olivier doit répondre de l’arnaque du siècle
  • Calendrier électoral - Le Premier ministre entretient le flou
  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »

Editorial

  • Problème d'éthique !
    En 15 +2 jours de la nomination du Premier ministre de consensus (PMC), la situation politique malagasy n'a rien évolué. Nommé le 4 juin 2018, Ntsay Christian n'est pas encore sorti de l'auberge. En dix jours d'existence, le Gouvernement tente, tant bien que mal, de démarrer.Sur la Place du 13 mai, la tension ne baisse pas.

A bout portant

AutoDiff