Politique

Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations

Publié le lundi, 22 avril 2019
Comme chaque année, Pâques apporte son cortège de victimes d’accidents divers. Le bilan, encore provisoire, de l’HJRA Ampefiloha fait état de 1 mort et 82 consultations dont 47 hospitalisations. Dimanche soir, un homme de 25 ans  a trouvé la mort dans des circonstances tragiques à Itaosy. En effet, il était électrocuté pour une raison non encore élucidée. Son visage est rendu méconnaissable à cause des atroces brûlures. Cette perte en vie humaine est la seule à être signalée, du moins jusque vers le début de l’après-midi hier. Toutefois, le nombre de personnes blessées, victimes d’accidents de la route, est estimé…
Coup de tonnerre dans le District d’Isandra, samedi dernier. Une ex-députée de ce district et en course pour sa propre succession aux législatives du 27 mai prochain a été arrêtée par la Gendarmerie en pleine pré-campagne électorale.  Suite à un contrôle de routine, les gendarmes ont aperçu que les deux hommes accompagnant dans sa voiture l’ex-députée, ce jour-là, étaient armés. Interrogés par les Forces de l’ordre, ces gardes du corps de la dame en question répondaient que les armes ne leur appartiennent pas mais à leur « protégée ». Or, cette dernière n’a pu fournir l’autorisation de port et détention desdites armes…
Ce fut avec les fidèles catholiques de la Commune d’Ambatomiady située dans le District  d’Antanifotsy que le Président Andry Rajoelina et son épouse ont choisi de fêter Pâques, dimanche dernier. Pâques étant une fête chrétienne qui met  en communion bon  nombre de malagasy.  Le couple présidentiel a donc assisté à la messe pascale célébrée à l’EKAR Ambatomiady, un nouveau district fraîchement créé dans le diocèse d’Antsirabe. Une fois de plus, le Chef de l’Etat et son épouse ont montré leur simplicité, leur sens du partage et leur proximité avec le peuple.Au mois d’août dernier, les fidèles ont demandé l’appui d’Andry…

Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5

Publié le lundi, 22 avril 2019
Grosse prise par la Force d’intervention de la police (FIP) hier sur la RN5. Le service de renseignement de la présidence (CIS) a informé il y a un mois l’existence d’un trafic d’héroïne dans cette partie Est de l’île. Et hier, ce service a demandé à la douane de Toamasina d’interpeller une Range Rover venant de Mahambo, suspectée de transporter une quantité non-négligeable d’héroïne. La marchandise aurait été introduite à Sainte- Marie pour être distribuée dans toute l’île ou réexpédiée vers d’autres destinations hors des frontières malagasy.  Fort de ce renseignement, le service de la douane a sollicité le FIP…
Le Chef de l’Etat Andry Rajoelina va demander l’avis du peuple malagasy sur un projet de révision de certaines dispositions de la  Constitution de la quatrième République. Le 19 avril dernier, le Conseil des ministres a adopté le projet de décret portant convocation du collège électoral pour le 27 mai prochain,  le même jour que les élections législatives. Une  ordonnance  portant modification de la loi numéro 2018 008 du 11 mai relative au régime général des élections et des référendums ainsi que les décrets relatifs à ce référendum ont également été pris lors de ce Conseil des ministres. Si le…

Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes

Publié le vendredi, 19 avril 2019
Le Président Andry Rajoelina l’a bien senti lors de ses deux récentes visites dans la ville portuaire de Toamasina. Ses habitants sont à la merci des émanations gazeuses suffocantes depuis quelque temps déjà. Le plus haut sommet de l’Etat a demandé des clarifications sur ce problème de pollution de l’air. Mais personne n’est en mesure d’identifier avec précision les vraies unités industrielles responsables. Le renforcement de la campagne de sensibilisation reste la seule option trouvée pour aider la population à faire face à la situation. Le 12 avril dernier, l’association Mitia, en charge de cette activité, a ainsi présenté aux…

Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber

Publié le vendredi, 19 avril 2019
Un nouveau concours d'entrée à l'Ecole nationale de la magistrature et des greffes(ENMG) devrait avoir lieu cette année. Le ministre de la Justice s'est voulu rassurant. Toutefois, des mesures au préalable restent nécessaires avant de procéder effectivement au concours. « Nous nous efforçons de procéder à un assainissement total au sein de l'ENMG. Au jour d'aujourd'hui, nous suspectons encore certains responsables au sein de l'Ecole d'être impliqués dans le scandale qui a entouré le concours annulé », a indiqué le Garde des Sceaux et ministre de la Justice, Jacques Randrianasolo hier.
Page 1 sur 203

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff