Culture

Voilà maintenant 5 jours que le clip intitulé « Atosika tsara » de Gangstabab fait le sujet de discussions et de polémiques sur Internet notamment sur « Facebook ». Avec plusieurs réactions et des commentaires, des insultes, des remarques, mais des fois des encouragements venant de certaines personnes, l’affaire se complique de plus en plus. Apparemment, le clip a été tourné sans l’accord parental des deux filles jouant les rôles principaux, ni encore moins des autres figurantes qui sont également des mineures. Des réactions des parents ont ainsi été publiées sur « Facebook », étant donné que c’est dans cette…
Orateur, compositeur et chanteur, Gangstabab s’est fait connaître dans le monde du showbiz notamment avec ses chansons hors du commun, parlant des thèmes que peu de personnes oseraient avancer dans leurs œuvres. De la femme jusqu’au sexe, en passant par la vie des jeunes, il ne se limite pas dans ses écrits…il parle de tout librement, directement sans aucun détour. Et même en s’autocensurant, beaucoup sont gênés et même choqués par les paroles. Le titre « Ianao iny », qui était dans le top 10 des chansons les plus écoutées à l’époque l’a rendu célèbre partout à Madagascar en sachant pertinemment qu’il …

Carnaval de Madagascar - Franc succès… le public se réjouit

Publié le dimanche, 18 juin 2017
Malgré l’absence des autorités pendant le carnaval, les trois jours de fête ont amplement suffi à la population tananarivienne de s’amuser et de déstresser un peu de son quotidien. L’objectif est d’ailleurs de réunir tous les Malgaches durant une grande fête où toutes les régions puissent montrer leur savoir-faire, leur culture, leur tradition ainsi que leur look et leur musique traditionnelle. L’Avenue de l’indépendance était remplie de monde, curieux de ce que la 3e édition réservait.

Hennessy Café - Nouveau look pour une ambiance plus urbaine

Publié le vendredi, 16 juin 2017
Seulement quelques mois après son ouverture officielle, le café Little Hennessy sis à Ivandry, ayant  su chouchouté sa clientèle avec son remarquable service et ses spécialités, est devenu un lieu de rendez-vous des noctambules, amateurs d’ambiance conviviale plutôt urbaine.
Le secteur artistique et culturel malgache fait actuellement face à deux problèmes importants : un manque de soutien financier et l’incompétence des responsables politiques, du Gouvernement et des officiels locaux qui ne comprennent pas la spécificité de l’activité artistique. Mais le problème principal du secteur culturel reste le manque de moyens financiers. Le budget du ministère malgache de la Culture et du Patrimoine en 2016 était moins important que ceux des autres départements. D’autre part, certains acteurs culturels œuvrant dans la promotion de ce domaine voient aussi les choses d’une autre facette. Jocelyn Johnson Randriamampianina, vice-président de l’Association « Karitaka…
« Miarahaba anareo, tratry ny fety a ! »… Ce morceau de Samoela qui tourne maintenant en boucle sur nos petits écrans depuis quelques semaines est la chanson officielle de la 3e édition du festival Carnaval de Madagascar. C’est une autre manière pour les organisateurs de dire que la manifestation s’annonce grandiose cette année.

Valorisation du secteur culturel - 500 acteurs décorés au Cci Ivato

Publié le vendredi, 09 juin 2017
Chose promise, chose due. Durant la célébration de la journée mondiale du patrimoine audiovisuel en 2016,  à la Bibliothèque nationale à Anosy, le ministre de la Culture, de la Promotion de l’artisanat et de la Sauvegarde du patrimoine a promis de décorer les artistes malagasy, toutes disciplines confondues. Hier, 500 d’entre- eux  se sont vu attribuer le grade de la Grande croix de 2e classe, d’Officier et de Chevalier de l’ordre des arts, des lettres et de la culture. La cérémonie de remise de distinctions honorifiques s’est tenue au Centre de conférence international à  Ivato, avec la présence du Président…
Page 1 sur 33

Fil infos

  • Sécurisation de la fête de l’indépendance - Des dispositifs exceptionnellement costauds pour Antananarivo
  • Jusqu’où ira la similitude ? - La Claudine R. sud-coréenne écope de 3 ans de prison
  • Visite à la prison de Manjakandriana - Le ministère de la Justice nargue les journalistes
  • Présence chinoise à Ambatomirahavavy - Risque d’un « Soamahamanina » bis
  • Code de la communication - Mal conçu, mal voté et mal appliqué
  • Free News - Deux journalistes convoqués devant la Brigade criminelle
  • Fonction parlementaire - Aucun diplôme exigé
  • Affaire Claudine Razaimamonjy - L’Etat victime de ses propres turpitudes
  • Affaire Alain - Ramaroson L’acharnement persiste
  • Alain Ramaroson - Une lenteur judiciaire voulue

La Une

Editorial

  • Allons-y !
    A la veille du grand jour, le 26 juin, date à laquelle Madagascar recouvra, de nouveau, son indépendance, l’effervescence de la fête bouillonne le pays. En effet, le 26 juin 1960, la Grande île redevient pays souverain après avoir été soumise sous le joug de la colonisation pendant plus de 60 ans. Par l’arrêté du 6 août 1896, avec la bénédiction  de l’Assemblée nationale française, malgré le vote  « Non » des 77 députés, Madagascar devint  colonie française.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff