Economie

Soutenir la jeune génération des entreprises malagasy. Orange Madagascar a officiellement lancé son programme « Orange Lab », le premier accélérateur business ciblant les start-up malagasy. Dans cet esprit, ce programme ambitionne donc de faire émerger les jeunes entreprises porteuses de progrès pour le pays. « Orange est convaincue que dans la Grande île, le digital est une source de progrès et permet de faciliter le quotidien des populations. Le pays regorge par ailleurs de talents et d’un entreprenariat dynamique. 
Le secteur privé est le levier de développement de l’économie. Toutefois, à Madagascar, il rencontre certaines difficultés, l’empêchant de s’épanouir correctement. Entre l’insécurité et le manque d’infrastructures, le travail qui attend le nouveau Président de la République, Andry Rajoelina, est assez périlleux. Face à cette situation, les opérateurs s’attendent surtout à l’amélioration de leurs conditions de « vie » pour pouvoir contribuer au développement économique du pays.Le 3 décembre dernier, le secteur privé, par le biais du Groupement des entreprises de Madagascar (GEM) a organisé un face-à-face avec les deux candidats finalistes au deuxième tour des élections présidentielles. Les différents…

Mois de janvier - Les promotions commerciales continuent

Publié le mercredi, 09 janvier 2019
Qui dit nouvel an, dit vœu. A cette occasion, nombreux sont ceux qui renouvellent leur intérieur ou qui pensent offrir des présents à leurs proches. Une opportunité d’échange et de partage pour souhaiter le meilleur tout le long de la nouvelle année. Dans cette optique justement, les remises sur diverses télés led continuent chez « Baolai » jusqu' au 31 Janvier 2019.  « Pour satisfaire le public, un nouvel arrivage d’articles en électroménager de première qualité est disponible, idéal pour les idées cadeaux comme les panneaux solaires mono et polychristalline, les synthétiseurs,  les smart Tv et télés led avec une…
Une histoire partagée. Depuis des années, le Maroc et Madagascar ont développé leur amitié. Toutefois, au niveau économique, cette coopération reste encore timide. Pourtant, les opérateurs des deux parties peuvent collaborer sur beaucoup de secteurs, pour ne citer que le commerce, la technologie ou encore la finance. Entre le partage de savoir-faire, d'expériences et les relations d'affaires, les deux parties ont tout à y gagner, sauf que les opportunités restent encore méconnues. Ce dossier présente ainsi les différentes opportunités exploitables au Maroc mais également les systèmes à imiter, tout à fait applicables dans la Grande île.

Valorisation des déchets - Encourager la collecte des lampes écologiques

Publié le mercredi, 02 janvier 2019
Réduire les risques pour les consommateurs. Actuellement, la collecte des lampes écologiques est très encouragée, plus particulièrement au niveau des « Fokontany ». Une campagne de sensibilisation est menée pour inciter la population à ne pas jeter n’importe où ses lampes économiques usées, afin de préserver le bien-être de tous. Les chiffres n’ont pas été vraiment satisfaisants, comme l’affirment les propos de Thierry Randriamanalina, responsable du projet de triage d’ordures à Andralanitra, au mois de novembre dernier.

Transport aérien - 2018, une année de focus sur le redressement

Publié le mardi, 01 janvier 2019
Le secteur aérien est au plus bas, plus particulièrement pour la compagnie aérienne nationale. C'est pour cette raison qu'en 2017, Air Madagascar a trouvé un partenaire stratégique, en l'occurrence Air Austral, afin de l'aider dans son redressement. L'année 2018 a ainsi été la première année de la mise en application d'« Alefa 2027 », le plan de redressement de la compagnie aérienne. Entre la création de Tsaradia, la filiale domestique et la suppression des vols de Corsair, sans oublier le nouvel accord avec Kenya Airways, toutes les actions des deux partenaires se sont focalisées sur le redressement du transport aérien…

Environnement - Madagascar se doit d’être plus résilient

Publié le vendredi, 28 décembre 2018
La Grande île se doit de mener sa lutte contre le changement climatique par ses propres moyens. Récemment, Madagascar a participé à la COP 24, la 24e conférence mondiale sur le climat qui s’est déroulée du 2 au 15 décembre dernier à Katowice, en Pologne. A l’issue de cette grande réunion, il a été constaté que la résilience de notre pays face aux changements climatiques demeure encore faible jusqu’à ce jour.  Effectivement, les actions y afférentes sont exclusivement, ou presque, conditionnées par les appuis venant des pays développés. De ce fait, leurs répercussions restent encore limitées dans diverses Régions de…
Page 1 sur 93

Fil infos

  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !
  • Assainissement au niveau de la Justice - Des magistrats sanctionnés
  • Investiture du 19 janvier - Qui succédera à Ralitera Etienne ?
  • Cérémonie d’investiture laïque à Mahamasina - Le président de la HCC persiste et signe
  • République de Madagascar - « Zandry kely » élu, 7è Président

Editorial

  • Laïcité !
    « Pas de bible, pas de culte ! » Une déclaration choc de Jean Eric Rakotoarisoa, président de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), autour de la cérémonie d'investiture du samedi 19 janvier à Mahamasina qui créa des vagues auprès de l'opinion. Et pour répondre à ses « détracteurs », le professeur de Droit constitutionnel persiste et signe à ceux ou celles qui veulent l'entendre qu'il s'agit d'une cérémonie républicaine. Pour une fois, le principe de la laïcité de l'Etat, nettement mis en valeur dans cette nouvelle disposition, est respecté. En fait, le président de la HCC n'a fait que remettre les pendules à l'heure !

A bout portant

AutoDiff