Economie

Plusieurs quartiers ont subi des coupures d’eau répétées au cours des deux dernières semaines. Et pour cause, la JIRAMA effectue actuellement plusieurs travaux en simultanée, dans l’objectif d’améliorer le réseau de distribution d’eau dans la ville d’Antananarivo. Pour cela, plusieurs projets sont en cours de mise en œuvre, pour ne citer que la maîtrise des pertes d’eau et le remplacement des conduites vétustes, sans oublier les problèmes générés par le dysfonctionnement des infrastructures. Rien que pour la semaine dernière, des coupures d’alimentation en eau ont été enregistrées dans plusieurs quartiers comme Ambatomitsangana, Mandialaza mais aussi Andravoahangy Est et Ambodivona. Effectivement,…

Prévu à la fin du mois d’avril. Le Gouvernement ne s'est pas encore prononcé concernant l'accompagnement du secteur privé en cette crise à la fois sanitaire et économique. Il est indéniable que la pandémie a touché de plein fouet les entreprises. Le ralentissement économique a baissé considérablement leurs activités. A cet effet, le ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat  (MICA), ainsi que les représentants du secteur privé ont élaboré ensemble un plan de mitigation pour faire face à cette crise. Cependant, le président du Groupement des entreprises de Madagascar (GEM), Thierry Rajaona, a fait savoir, lors de son…
Opérationnaliser l’e-gouvernance. L’année dernière, au mois de décembre, le Premier ministre, Ntsay Christian, a signé un accord axé sur la modernisation du réseau des télécommunications à Madagascar avec le Gouvernement chinois, représenté par l’ambassadeur de la République Populaire de Chine à Madagascar, Yang Xiaorong. Le financement de ce projet a ainsi été adopté par le dernier Conseil des ministres de mercredi dernier. 179 milliards d’ariary seront alors investis dans ce projet dont le démarrage ne tardera pas. Ce fonds provient notamment de l’Export Import Banque en Chine, à l’issue de l’accord de partenariat signé avec ce pays.
200 000 bouteilles par jour. Telle est la quantité de CVO produite par l’Institut malgache de la recherche appliquée (IMRA). Cette entreprise malagasy a conclu un accord de partenariat avec la Paositra Malagasy, hier à Antananinarenina. L’objectif étant de livrer le remède Covid-Organics dans toutes les Régions de la Grande île par le biais de « Paositra Rapida ». En effet, cette entreprise de service postal possède 250 agences éparpillées dans tout Madagascar. Selon Charles Andrianjara, directeur général de l’IMRA, son entreprise rencontre des difficultés en matière distribution du CVO, d’où cette coopération. « Nous avons toujours eu du mal à envoyer nos produits dans…
Une réadaptation à la situation actuelle. Le projet de loi de Finances rectificative 2020 (LFR) arrive entre les mains des membres du Gouvernement. Le Conseil des ministres, publié mercredi dernier, a donné un aperçu de la rectification du budget de l’Etat pour cette année. Le ministre de l’Economie et des Finances a fait savoir, à travers un communiqué, tous les ajustements opérés dans le document. Il faut dire que la finance publique est battue en brèche à cause de la crise sanitaire actuelle. Vu le ralentissement de l’économie que ce soit sur le plan international ou national, les recettes fiscales…
La filiale domestique d’Air Madagascar se bat pour sa survie. Tsaradia lancera officiellement son premier vol tout-cargo, dimanche prochain en direction de Sambava. Ce service a surtout été mis en place pour permettre à la compagnie de compenser les pertes face à la suspension des vols intérieurs en raison de la crise sanitaire actuelle mais aussi pour avoir de quoi assurer ses dépenses. « Aujourd’hui, nous estimons nos pertes entre 2,5 à 3 millions de dollars, soit entre 8 à 10 milliards d’ariary. Effectivement, au lendemain de la suspension des vols, nous avons enregistré plus de 6 000 annulations. Ce vol tout-cargo…
Une bouffée d'oxygène pour l'économie mais surtout pour la compagnie. Tsaradia, la filiale domestique d'Air Madagascar, lancera dimanche prochain son premier vol tout-cargo. Ce premier vol fera le pont entre Antananarivo et Sambava. « Aujourd'hui, force est de constater que la relance économique de Madagascar est impérative, et cela malgré le contexte de la pandémie qui sévit dans le pays. Dans cette optique, et suite à la demande grandissante des opérateurs économiques, un ATR sera désormais dédié au transport de tout type de marchandises. La capacité d'emport de l'appareil est de 5,5 tonnes, permettant ainsi de transporter des marchandises de…
Page 1 sur 60

Fil infos

  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle
  • Réhabilitation du Rovan’Antananarivo - Modernisation et non dénaturation du patrimoine
  • Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux
  • Iles éparses - Une médiation africaine réclamée par les députés
  • Lutte contre le Coronavirus - Le Covid-Organics intègre le « Solidarity Trial » de l’OMS
  • Propagation du Covid-19 en Alaotra-Mangoro - Le Premier ministre exige plus de rigueur
  • Lutte contre le coronavirus - Buvez Covid-Organics !
  • Crise sanitaire - Pause sur les dépenses utiles mais non prioritaires

La Une

Editorial

  • Insulte diplomatique !
    De l’orage en l’air ! Les relations entre Madagasikara et la France traversent une zone de turbulence … diplomatique. Au regard des faits, on n’est plus au stade « d’incident » mais plutôt « d’insulte » diplomatique avec en toile de fond dominant le vieux contentieux relatif aux Iles Eparses. La pomme de discorde dans les relations franco-malagasy.Le processus de décolonisation de Madagasikara n’a pas abouti comme il se devait. La France, l’ancienne puissance coloniale maintient, mordicus, dans le giron de la République les cinq petites iles situées autour de la Grande île. Déterminée contre tout, elle ne lâche jamais Juan de Nova, Europa, Bassas da India, l’ile Tromlin et les Glorieuses.A l’époque coloniale, les Iles Eparses au même titre que les myriades de micro-iles (Nosy Be, Sainte-Marie, etc.) se trouvaient dans l’ensemble « Madagascar et Dépendances ». Une juste disposition territoriale qui relève de la réalité géographique et d’une légitimité naturelle et historique.A l’accession du pays…

A bout portant

AutoDiff