Economie

Le résultat des recheches. Dans le cadre d’une lutte intégrée contre la chenille légionnaire d’automne (CLA),  une équipe pluridisciplinaire composée de chercheurs de la Direction de la Protection des Végétaux  (DPV), mais aussi du Centre national de la recherche appliquée au développement Rural  (FOFIFA) et de l’Ecole supérieure des sciences agronomiques de l’Université d’Antanarivo, a été constituée afin de mettre au point des solutions biologiques pour éradiquer cette espèce, tout en renforçant les recherches sur le sujet. Ainsi, cette équipe a réussi à isoler des souches de bactéries pour formuler un biopesticide biodégradable.  
3 500 000 km2. Telle est la surface de l'espace aérien ou du FIR Antananarivo géré actuellement par la Représentation de l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) dans le pays. Toutefois, les états membres de l'ASECNA entendent mettre en œuvre un « ciel unique pour l'Afrique » d'ici l'année prochaine, pour améliorer cette sécurisation de la navigation dans la région. « Effectivement, à partir de 2020, nous ferons l'acquisition de l'ADS-B satellite. Cette dernière innovation technologique permettra notamment la couverture totale du FIR Antananarivo, si elle n'était qu'aux environs de 90% au…
Sur la même longueur d’onde. Cela fait près d’une décennie qu’aucun permis minier n’a été délivré. Le ministère des Mines et des Ressources minières compte bien évidemment y remédier avec la retouche du Code minier. « Pour attirer les investisseurs, le fait d’instaurer un environnement des affaires approprié doit être une priorité, mais tout en préservant les intérêts de notre pays. C’est pourquoi nous devons faire en sorte que les permis délivrés soient coordonnés avec le Code minier. Il est ainsi nécessaire de trouver un compromis entre les avantages pour l’économie de Madagascar et les bénéfices des investisseurs. Les échanges devront…
La protection sociale au centre des discussions. Fénérive-Est a accueilli un atelier de formation y afférente, la semaine dernière. Cette session résulte du partenariat entre la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS) et la Direction nationale des écoles catholiques (DINEC). Une occasion pour la centaine de participants, constitués d’éducateurs et de parents d’élèves, de s’informer sur le Code du travail et celui de la protection sociale, y compris les textes régissant les entreprises privées dont les écoles.
La bancarisation fait son effet. 30 000 crédits ont été débloqués pour cette année contre seulement 24 000 pour l’année dernière, à la même période, soit une hausse de près de 30 %. Tels sont les chiffres présentés par la BNI Madagascar, samedi dernier, lors du lancement officiel de son crédit à la consommation dédié aux fêtes de fin d’année. « Ces chiffres sont très encourageants. Effectivement, nous constatons que de plus en plus de consommateurs demandent des crédits  auprès de leur banque. D’une part, il y a notamment l’allègement des procédures administratives, facilitant ainsi les démarches pour tous les souscripteurs. Et d’autre…
L’Aviation civile de Madagascar (ACM) a organisé samedi dernier un salon des métiers de l’aviation au Canal Olympia Andohatapenaka. L’objectif consiste surtout à sensibiliser la nouvelle génération aux métiers de l’aviation. En effet, Madagascar a décidé d’ouvrir son ciel aux compagnies aériennes venant des quatre coins du monde. Cette initiative requiert alors la formation des relèves pour les années à venir. « L’Open Sky favorise l’arrivée des 500 000 touristes dans notre pays. Il est alors important de préparer des relèves dans le domaine de l’aviation.
20 milliards de dollars. Tel est la somme annuelle que rapporte le golf sur le marché international du tourisme sportif. Alors que Madagascar, dans le cadre de la redynamisation de son secteur touristique, s’ouvre un peu plus vers le tourisme sportif, il a le privilège d’accueillir pour la première fois la finale du « Staysure Tour », un éminent tournoi international de golf. Une vraie aubaine à exploiter, entre le coup de projecteur international pour la destination et les répercussions sur les activités des opérateurs hôtelliers et les restaurateurs. D’ailleurs, durant une semaine, plus d’une cinquantaine de joueurs de golf internationaux à…
Page 1 sur 128

Fil infos

  • Violence économique, viol conjugal, outrage sexiste - Les victimes désormais protégées
  • Immeubles R+4 à Ivato - Le Président Rajoelina pose les premières pierres
  • Trésor public malagasy - L’ancien DG emporté par l’affaire Audi A6
  • Violences basées sur le genre - L’avenir des victimes entre les mains des députés
  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs

La Une

Editorial

  • Tana-Masoandro, enjeux et défis
    Quelque peu éclipsée par les élections du 27 novembre et les démarches incontournables relatives à la « récupération » des îles éparses, les « îles Malagasy », la construction de la Ville nouvelle « Tana-Masoandro » passe tant soit peu sous silence. Non pas parce qu'elle est reléguée au second plan mais on ne peut ou ne doit pas courir sur deux lièvres à la fois, il a fallu organiser et mettre de l'ordre dans la mise en marche des actions. Un minimum que les dirigeants doivent être capables d'agencer.  

A bout portant

AutoDiff