Sport

Football - Mondial 2026 - La ligue Arabe derrière le Maroc

Publié le jeudi, 19 avril 2018
Le Maroc, seul pays africain candidat à l’organisation de la Coupe du monde de la FIFA en 2026, vient de bénificier un soutien de taille. A l’heure actuelle, des experts de l’instance dirigeante du ballon rond mondial se trouve au Maroc pour tester la capacité réelle du pays à accueillir le plus grand événement sportif de la planète, après les Jeux Olympiques. Mais pour ceux qui ont déjà eu l’honneur de visiter le Maroc, ils sont unanimes de reconnaître qu’il figure sur la liste très restreinte des pays du continent africain à pouvoir héberger un évenement de l’envergure de la…
All Stars Coupe du Président aura lieu au Palais des sports de Mahamasina ce vendredi 20 avril  à partir de 14h30. Si leur adversaire (CSA) Saint-Petersbourg Russie, était déjà annoncé il y a quelques jours, la fédération malagasy de basket- ball vient de dévoiler la liste des joueurs malagasy pour défendre l’honneur du pays face à la formation militaire russe. Cette liste a été dégagée des crèmes de la discipline et des étoiles montantes du basket malagasy  à l’issue d’une détection durant la Coupe du Président dernière.
Les ligues réclament une Assemblée générale  extraordinaire (A.G.E) avant ce « deadline », imposé par la FIFA (Fédération Internationale de Football).  L'instance internationale de football veut mettre la Fédération Malagasy de football (FMF) sur pied  en lui imposant une date limite des élections, le 3 juin dans sa lettre en date du 11 avril 2018, signée par Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA. Une recommandation appuyée par la majorité des ligues régionales de football.
Le secrétaire générale de la FIFA (Fédération internationale de football), Fatima Samoura a envoyé une lettre à Sarindra Randrianasolo, secrétaire générale par intérim de la Fédération malagasy de football (FMF).  Les contenus de cette lettre disent le contraire et n’expriment pas du tout la même idée de ce que Doda Andriamiasasoa a prononcé devant les médias lors d’une conférence de presse organisée le jeudi 12 avril dernier. « La FMF n’est pas obligée de suivre à la lettre ce que dit le courrier envoyé par la FIFA ». La désignation de la commission électorale (CE) et la commission de recours pour les…

Basket-ball - Top8 Coupe du Président - Des demi-finales alléchantes

Publié le vendredi, 13 avril 2018
Le carré final du Top8 Coupe du Président, édition 2018, sponsorisé par Telma Madagascar, est connu. La première affiche opposera  la Gendarmerie Nationale Basket ball (GNBC) au Club Omnisport des Forces Armées (Cosfa). Un choc qui promet sûrement. Deux équipes habituées de la compétition n’ont laissé aucune chance aux nouveaux venus de la N1A à savoir, la Sôma Beach Basket ball (SBBC) Boeny et le Cosmos Diana. Ces derniers viennent de décrocher leur montée en N1A à l’issue des Play-offs tenus à Toliara cette année.   Les bérets noirs se sont qualifiés en demi-finale face à SBBC avec l’art et la…
Après une lettre de recommandation de la  Fédération internationale de football (FIFA) concernant les résultats des élections des instances régionales et au niveau des sections, les dirigeants de la Fédération malagasy de football (FMF) ont donné leur version, hier.  Doda Andriamiasasoa président par intérim de la FMF a tenu  une conférence de presse, hier, dans le siège de la fédération à Isoraka. Le patron de la maison du football reste ferme sur sa décision d’après le passage des émissaires de la FIFA et de la CAF (Confédération africaine de football)  dans le pays. 
La hiérarchie se dessine après la dernière journée des phases éliminatoires du Top8 de la Coupe du Président du Président de basketball, organisé par la FMBB, sponsorisé par Telma Madagascar.  La Gendarmerie Nationale Basketball Club (GNBC) Vakinankaratra et l’Association Sportive de la Commune urbaine de Toamasina (Ascut) règnent en maîtres dans la compétition. Les deux équipes dominent la compétition après les quatre jours de compétition. Dans la poule A, la GNBC annonce la couleur  avec  deux  victoires et une défaite. Les gendarmes ont créé la surprise, hier, devant l’ASCB  qui était proche de faire un parcours sans faute. Les Majungais…
Page 1 sur 48

Fil infos

  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire
  • Conjoncture politique - Prédiction d’une semaine… « révolutionnaire » !
  • Ihanta Randriamandranto - « Non à l’anarchie, remettons de la discipline »
  • Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville
  • De Mahajanga à Vohipeno - Week-end noir de Hery Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Le mensonge d’Etat
    Richard Yung, sénateur français de « la république en marche », de passage au pays, déclarait à l’issue d’une interview qu’il avait accordée à un quotidien de la place que « la France n’a pas de candidat ». Une déclaration qui laissait évasifs et perplexes les analystes des relations existant entre la France et l’Afrique les cinquante dernières années. Certains même la qualifient de dilatoire. En fait, Mr Yung corrobore ce que le nouveau locataire de l’Elysée, Emmanuel Macron, annonçait devant les étudiants burkinabé à Ouagadougou le 28 novembre 2017 selon lequel « qu’il n’y avait pas de politique africaine de la France ».

A bout portant

AutoDiff