Sport

Chose promis chose due. Telma Madagascar a tenu ses promesses.En effet, le premier sponsor du sport malagasy va offrir des primes aux athlètes médaillés d'or après les Jeux. Comme l'opérateur l'avait annoncé, la cérémonie de remise de prime a été concrétisée, hier vendredi 16 août, dans le local du Futsal Andraharo. Au total 20 millions d'ariary ont été partagés entre deux disciplines. Ce n'est pas la première fois que le partenaire numéro un national soutient les athlètes malagasy.  
La sélection féminine malagasy de rugby à XV a perdu  son deuxième match (73-00) face au pays hôte à l'Africa women's cup, hier, mardi 13 août. Les Makis Dames  ont affronté la redoutable formation sud-africaine, qui évolue à domicile.  L'équipe malagasy était déjà menée 44-00 à la pause. Pour rappel, Madagascar s'était incliné devant le Kenya, vendredi dernier, lors de son premier match dans ce tournoi qui sert également de qualification pour les Jeux Olympiques 2020 et le Mondial 2021. A l'issue de son premier match international contre le Kenya, world rugby a intégré Madagascar dans le classement mondial du rugby féminin.
Une forte délégation des athlètes aux Jeux des îles de l'océan Indien 2019 dirigée par Tinoka Roberto Raharoarilala, ministre de la Jeunesse et des Sports, a été reçue au Palais d'Etat à Iavoloha, hier après-midi. Les athlètes médaillés durant lesdits Jeux qui se sont déroulés à Maurice au mois de juillet dernier. Le chef d'Etat a offert 2 millions d'ariary de prime pour chaque athlète double médaillé d'or et plus. Le quadruple de ce qu'ils ont reçu en 2015 après les Jeux à l’île de La Réunion. Les médaillés d’argent et de bronze ont, eux aussi, eu leurs parts. Et…
Les Fosa Juniors FC ont assuré l’essentiel en s’imposant ce samedi face à l’équipe mauricienne Pamplemousse SC d (1-0), en match comptant pour le tour préliminaire (aller) de la Ligue des champions d’Afrique de football, disputé au stade d’Alexandre Rabemananjara, Mahajanga.  Un bon début pour l’équipe malagasy sur le plan africain. L’unique but de la partie est l’œuvre du capitaine de l’équipe, Baggio sur un penalty transformé à la 35 e minute. Un penalty obtenu suite à une faute du défenseur mauricien. Les Fosa auraient pu (et dû) marquer plus de buts, mais ils ont manqué de précision.  Sur la…
L’équipe championne de Maurice place la barre très haut. Ayant déjà eu un aperçu du niveau de son adversaire, Pamplemousses SC a aussi de sérieux arguments dans ses rangs. La délégation mauricienne a débarqué à Mahajanga, hier, et veut mettre toutes les chances de son  côté. Les dirigeants du club mauricien ont injecté du sang neuf dans leur rang. On cite en particulier le dénommé Ludovic Lafoudre, ancien de l’ASPL 2000, et Jordan Résidu, de retour  au bercail après avoir joué à Pointes-aux-Sables.  Pour le match aller du tour préliminaire de la ligue des Champions de la Confédération africaine de…
Le stade Alexandre Rabemananjara sera, ce samedi, le théâtre d’une alléchante et chaude empoignade africaine entre les Fosa Juniors FC et le SC Pamplemousse de Maurice en ligue des champions africaine.Fosa Juniors FC est un très jeune club de football de la ville de Mahajanga qui est devenu le champion de Madagascar en 4 ans depuis son double champion de Madagascar et le vainqueur de la coupe nationale à l’issue de la saison 2018-2019.Pour espérer aller le plus loin possible dans cette épreuve, les « Majungais » devront passer l’écueil de la formation mauricienne. Les Fosa  joueront la première manche à domicile. Les joueurs de l’entraîneur…
Les Barea de Madagascar ne participent pas aux Jeux africains qui se dérouleront du 19 au 31 aout à Rabat Maroc. Pour cause, cette compétition est réservée pour les U20 pour la discipline football. Effectivement, l’allégation du directeur général du sport, Rosa Rakotozafy dans la station de la radio nationale a étonné plus d’un. En mentionnant que « les Barea ne seront pas qualifiés car, pour être qualifié, seules les disciplines médaillées d’or aux Jeux des îles de Maurice ont été sélectionnées ». Pourtant, au mois de mai, la CAF a déjà annoncé  que « ce sont les équipes nationales U20 qualifiées pour…
Page 1 sur 61

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff