Société

Vers 20h le 11 janvier, deux hommes répondant aux noms de Robert Ramiandrisoa (28 ans) et de Jean-Baptiste (32 ans) ont été avalés par les eaux de la rivière Mahazina dans la Commune rurale d’Imerintsiatosika. Les victimes sont les membres d’une fratrie. Les puissants flots engendrés par la montée sans précédent du niveau de l’eau ont donc fait chaviré la barque transportant les deux proches. Le fokonolona a participé à la recherche des corps des victimes. Malgré les difficultés liées au manque de moyens pour le sauvetage et surtout à l’obscurité,  les efforts de recherche ont abouti par le repêchage…

Météo - Après Ava, Berguitta !

Publié le dimanche, 14 janvier 2018
Baptisée depuis samedi après-midi. La perturbation dans l’océan Indien est devenue une tempête tropicale modérée (Ttm) nommée « Berguitta ». Après le cyclone tropical « Ava », il s’agit de la 2è tempête tropicale dans l’océan Indien, laquelle rôde dans la côte Est malagasy. Son centre a été localisé à 1450km à l’Est de Toamasina, hier à 9h locales.

Ivato - Un assistant parlementaire arrêté avec 126 tortues

Publié le vendredi, 12 janvier 2018
Un assistant parlementaire issu de Toliara avait été arrêté par la Police de l’air et des frontières (Paf) avec 126 tortues à l’aéroport d’Ivato. Cela s’est produit jeudi où le concerné s’est servi d’un passeport de service ainsi que d’un faux ordre de mission signé par le président de l’Assemblée nationale.

Passage du cyclone «Ava » - Les hébergés de l’Ans rentrent chez eux

Publié le vendredi, 12 janvier 2018
Vers un retour à la normale pour des milliers de sinistrés d’Antananarivo. Les centaines de familles hébergées au gymnase de l’Ans d’Ampefiloha ont quitté les lieux depuis la soirée de jeudi dernier. Ils y ont été abrités pendant quelques jours, car leurs foyers respectifs ont été envahis par les eaux. La plupart de ces personnes abritées se composent de mères de famille et des enfants.

Université de Mahajanga - Trois étudiants arrêtés

Publié le mercredi, 10 janvier 2018
Vers le rétablissement de la circulation. Le passage du cyclone Ava notamment dans la partie Est et Sud-est de la Grande île a considérablement endommagé toutes les infrastructures routières. Actuellement, les responsables hiérarchiques travaillent d’arrache-pied pour réparer les dégâts au niveau des routes nationales dans le plus bref délai. Grâce à cette mobilisation, quelques routes sont déjà rouvertes aux usagers de la route dont les automobilistes. 

Vohiposa - Le pont bientôt opérationnel

Publié le mercredi, 10 janvier 2018
Les automobilistes comptent les heures. Les véhicules de transport attendent impatiemment que le pont de Vohiposa, dans le District Ambohimahasoa, sur le PK 36+150 de la Rn 25 soit rétabli avant de le franchir. Tous les matériaux utilisés pour le montage de cette infrastructure routière sont, par contre, déjà sur le lieu depuis quelque temps. La mise en place du pont Bailey est ainsi en cours de réalisation.
Vers le rétablissement de la circulation. Le passage du cyclone Ava notamment dans la partie Est et Sud-est de la Grande île a considérablement endommagé toutes les infrastructures routières. Actuellement, les responsables hiérarchiques travaillent d’arrache-pied pour réparer les dégâts au niveau des routes nationales dans le plus bref délai.
Page 1 sur 155

Fil infos

  • Hery Rajaonarimampianina - Miser beaucoup sur l’énergie
  • Visas aux frontières - Piraterie publique-privée sur les 200 milliards de recette annuelle
  • Voyage en France - Marc Ravalomanana libre comme l’air !
  • Toamasina - Narson Rafidimanana refait surface
  • Investissement en 2018 - Madagascar au fond des abîmes
  • Journée d'assainissement - Initiative louable mais…
  • Marc Ravalomanana - « Rajaonarimampianina manque de personnalité et d’autorité »
  • Affaire 7 février - Marc Ravalomanana encourt une arrestation
  • Reconnaissance pour la gestion de la peste - La grosse blague de l’Oms
  • Dégâts du cyclone Ava - L’inertie et l’incompétence du régime mises à nu

Editorial

  • A quand ?
     Les choses commencent à bouger ailleurs. Les séismes du changement ébranlent les anciennes habitudes de certains pays.  En Arabie Saoudite, premier producteur mondial du brut (pétrole), un pays longtemps réputé d’être hermétiquement fermé à toute influence étrangère, notamment de l’Occident, commence à ouvrir, bien que timidement, les portes et enclenche des changements notables.  Entre autres, les femmes saoudiennes, depuis toujours ignorées, retrouvent, peu à peu considérés, leurs droits les plus élémentaires. Désormais, elles peuvent entrer au stade et voir des matches ; elles peuvent conduire, etc… En outre, le roi Salmane affiche sa détermination de moraliser la vie publique, surtout, dans les rangs de la famille royale. Personne « n’est plus » au-dessus de la loi.

A bout portant

AutoDiff