Société

Qui a peur de qui ? Qui se méfie d’untel ? Ou bien qui cherche à enfoncer qui ? C’est ainsi qu’on peut résumer le procès marathon d’hier, la énième du genre, sur l’affaire concernant l’évasion du formateur franco-algérien Houcine Arfa au Tribunal d’Anosy. Comme lors des précédentes audiences, les 7 accusés ont rejeté l’accusation de complicité pour évasion de l’étranger. Au bout de 7 tours d’horloge de débats vertigineux tant les versions des incriminés étaient contradictoires, le verdict sur ce procès totalement refait à la demande du ministère vers début mai dernier ne sera donc connu que le 29 mai prochain. De…

Soarano - Un gigantesque incendie au pied du building Ramaroson

Publié le mardi, 22 mai 2018
Un énorme incendie a ravagé des boutiques chinoises dans le secteur du building Ramaroson  sis à Soarano, le dimanche de Pentecôte. Preuve que le sinistre fut tellement important, le feu qui a démarré vers le début de l'après-midi n'a pu être complètement éteint qu'aux alentours de 1h du matin, hier. Le coût des dégâts est estimé à 80 milliards Fmg, selon un bilan provisoire. Les flammes ont dévasté différents locaux de commerce, allant du sous-sol situé dans l'aile ouest du building et surplombant le camp Pochard, jusqu'à sa partie occupant le centre Est et dominant le concessionnaire Rasseta, situé à…

Week-end de Pentecôte - Moins de dépenses !

Publié le mardi, 22 mai 2018
Les parcs, les centres de loisirs et de divertissements payants dans la ville d’Antananarivo et ses environs ont été accessibles à tout public, hier. En tenant compte du nombre de clients qui sont venus, le marché n’a pas été convaincant, affirment quelques propriétaires. Le lundi de Pentecôte n’a pas été cette année une occasion propice pour faire des excursions. En effet, les Malagasy, pour la majorité, vivant dans des conditions précaires, évitent de dépenser excessivement.  
Jusque-là, la situation reste encore assez confuse. Après le lynchage meurtrier survenu mercredi par un groupe d’élèves du lycée technique d’Ampefiloha et ayant coûté la vie à Sedera Rakotomalala, surveillant au lycée J.J. Rabearivelo, les Forces de l’ordre patrouillent le lycée en question mais aussi le LTC ou lycée technique d’Ampefiloha. Beaucoup se félicitent de cette présence dissuasive des Forces de la gendarmerie et de la police sur les lieux. Parmi les mesures également prises, la suspension des cours dans ces deux établissements, et ce, jusqu’à nouvel ordre. « Ces mesures  permettent au moins d’éviter à ce que de nouveaux affrontements…
Les explications données par les staffs techniques auprès ministère de la Fonction publique, de la Réforme de l’administration, du Travail et des Lois sociales (MFPRATLS) n’ont pas fait l’unanimité. Au lendemain de leur déclaration sur la situation au sein de cet établissement public, les administrateurs civils ont émis une réaction à cause de leurs propos diffamatoires.  Ces fonctionnaires au service de l’Etat vont les dénoncer pour diffamation. D’après les informations recueillies, cette plainte sera déposée la semaine prochaine. En effet, lors d’un point de presse dans le bâtiment du MFPRATLS jeudi dernier, les défaillances au sein dudit ministère, notamment au…
De plus en plus fréquents à Madagascar. Les cas d’hypertension artérielle (HTA), touchant à la fois les jeunes et adultes, se multiplient ces derniers temps. Cette augmentation des cas s’explique par le mode de vie actuelle, caractérisée entre autres par la routine et le stress, la mauvaise habitude alimentaire ou encore les méfaits de l’urbanisation et de la pollution. Pourtant, bon nombre de personnes hypertendues ne connaissent leur état qu’après l’apparition des complications, à l’exemple des problèmes de la vue, du cerveau, du cœur ou encore des reins.

Milieu urbain - L’exode rural augmente le taux de chômage

Publié le jeudi, 17 mai 2018
Madagascar enregistre actuellement un fort taux d’urbanisation. En effet, il est de 5% par an. D’ici une dizaine d’années, il y aura plus de population vivant en milieu urbain qu’en milieu rural. L’exode rural rend plus difficile la maîtrise de l’urbanisation. Avec peu de qualification, les migrants ruraux viennent grossir les rangs des chômeurs. Ainsi, le taux de chômage élargi est de 15% en milieu urbain contre 8% pour la moyenne nationale. L’âge moyen des migrants est d’environ 16 ans. Les principales causes de cette migration sont le regroupement familial suite à un mariage, la recherche d’emplois ou encore la…
Page 1 sur 181

Fil infos

  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar
  • Hery Rasoamaromaka convoqué à la Brigade spéciale - La machine de la répression en marche
  • Dépôt du mémoire en défense - Erreur de calcul monumentale de la Présidence !
  • Grande manifestation des 73 députés - Déballages, carnaval, spectacle au programme ce jour
  • Administrateurs-civils de Madagascar - La coupe est pleine
  • Déchéance - Le Président a sciemment bloqué la mise en place de la HCJ

Editorial

  • Qu’elle se fâche !
    Un quotidien de la place, proche du régime, titrait à la Une de son journal ce week-end dernier « L’Union africaine se fâche ». Ce média faisait longtemps référence, journalistiquement parlant, dans le pays. Mais depuis que son patron fit allégeance au grand manitou du pouvoir en place, il va à contre-sens du vent qui souffle à travers tout le pays, en ce moment, et change son fusil d’épaule. Petite parenthèse !   Après avoir pris acte des rapports des émissaires dépêchés dans la Grande île, le président de la Commission de l’Organisation de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, aurait tapé sur la table. En fait, devant l’échec sans appel de la médiation initiée par l’Organisation continentale dirigée sur place par le diplomate algérien Ramtane Lamamra, l’envoyé spécial, en coordination avec Joaquim Chissano, de la SADC et d’Abdoulaye Bathily de l’ONU, l’Union africaine (UA) se fâche. Elle déplore, dit-on, l’« intransigeance » des parties concernées. Vu…

A bout portant

AutoDiff