Société

L’affaire se portant sur la mort suspecte de Tahisy et de son bébé, a été déférée au Parquet d’Anosy, hier. Au terme de ce déferrement marathon, seul Fanantenana, alias Fana, principal suspect depuis le début de l’affaire et un médecin furent placés sous mandat de dépôt pour violence conduisant au décès de la jeune femme et de son bébé.   Pour revenir dans le cas du médecin, il est soupçonné d’avoir utilisé des médicaments non conformes pour le traitement de la pathologie dont souffrait la victime. L’on évoque un cas de pratique illégale de médecine.    Il était midi ou presque…
Rien à craindre jusqu’à maintenant, aucun cas de coronavirus n’a été détecté au  Centre hospitalier universitaire (CHU) à Anosiala. Là où depuis  le 25 janvier 2020, 24 personnes ont été en observation. Jusqu’au 13  février,  dernier jour d’arrivée de deux passagers  provenant des pays à risques  qui sont  frappés d’une note d’interdiction à savoir la Chine, Hong-Kong, Taïwan et Macao, 24 personnes  dont 12  citoyens malagasy ont été mises en quarantaine auprès dudit centre. Seul  un d’entre eux, un jeune garçon  âgé de 17  ans, a requis un prélèvement médical effectué par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM). A son arrivée …
Valoriser le métier de conducteur de taxi- ville et améliorer la circulation et les transports pour les citoyens d'Antananarivo. Tels sont les objectifs de la rencontre entre la Commune urbaine d’Antananarivo et les représentants des taxis-ville à l’Hôtel de la ville à Analakely, mercredi dernier. A l’issue de cette rencontre, plusieurs décisions ont été prises. Une nouvelle organisation concernant le stationnement des taxis a été mise en place afin de ne pas gêner la circulation et les parkings dans la ville. Dans ce cadre, la CUA achèvera d’ici la semaine prochaine, le marquage au sol pour les endroits de stationnement des…
Spectaculaire ! De hautes flammes rougeoyantes montant à l’assaut du ciel enveloppées d’épaisses fumées noires auxquelles s’ajoutent des craquements sinistres ! Depuis la rue  adjacente, on a pu voir de nombreux passants complètement abasourdis et notamment impuissants face à l’ampleur des destructions. C’est ce qu’on peut dire de l’incendie qui a touché une habitation à étage près du carrefour Ankadimbahoaka. Le feu a démarré aux environs de 6h et il n’a pu être éteint que deux heures plus tard, et ce, après une lutte acharnée des sapeurs-pompiers.
Ces dernières années, les réseaux sociaux notamment Facebook servent de plateforme de dénonciation dans tout Madagascar. Cependant, les utilisateurs ignorent les procédures à suivre quand ils espèrent l'ouverture d'une enquête et une application de la loi. Selon  le lieutenant-colonel Herilalatiana Andrianarisaona, coordonnateur de la Cellule de la lutte contre la cybercriminalité (CLCC) auprès du ministère de la Communication et de la Culture (MCC), toute investigation débute par la déposition d'une plainte auprès des services de cybercriminalité opérationnels dont celui dudit ministère, sans oublier les Directions au niveau de la Police et de la Gendarmerie nationale.
7 personnes sont décédées de la peste dans le pays depuis le début de l’épidémie pour cette saison, avec 83 cas confirmés, selon le ministère de la Santé publique. A Madagascar, 40 Districts sont considérés comme foyers pesteux dont Tsiroanomandindy, Ankazobe, Ambositra et Antanifotsy. Comme chaque année, le premier cas a été enregistré dans le District d’Ankazobe avec deux cas confirmés. Puis, au mois d’octobre dernier, une dizaine de malades dont deux morts ont été enregistrés dans le Fokontany de Bemahatazana, Commune de Tsiroanomandidy.
Lundi dernier, les limiers de la Brigade criminelle (BC5) ont interpellé trois personnes dont deux femmes. Motif : ils ont à répondre de leurs actes à propos de leur implication supposée dans une affaire d’enterrement clandestin survenue récemment à Ankafy dans la Commune d’Alasora. Hier, les concernés avaient été placés sous mandat de dépôt à Antanimora. Tout a démarré par le transfert des individus en cause par des éléments du commissariat d’Alasora à la Brigade criminelle. Un renseignement divulgué par le chef fokontany d’Alasora, a évoqué de l’existence d’une inhumation illégale dans la propriété même des personnes en question. Sans plus…
Page 1 sur 88

Fil infos

  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche
  • Emeutes à Ambilobe - Le meurtrier multirécidiviste à Tsiafahy
  • Kere dans l’Androy - Appels de détresse de la population
  • Stade « Barea » - Les nouvelles tribunes sur pied dans 5 mois
  • Abus de confiance - Ny Rado Rafalimanana devant le Parquet
  • Ny Rado Rafalimanana - Le MAE se réserve le droit de porter plainte

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff