Société

La nuit du dimanche dernier, un gang armé a envisagé de prendre d'assaut une villa sise à Ambatoroka. Mais avant que ces bandits fussent arrivés sur place, ils ont été confrontés à l'Unité spéciale d'intervention (UIR) de la Police. Et afin de se protéger, les malfaiteurs ont fait usage de leurs armes en ouvrant le feu sur les Forces de l'ordre. Il s'en était alors suivi un bref échange de tirs au cours duquel un assaillant fut mis définitivement hors d'état de nuire. Sur la victime, la Police a trouvé une arme de fabrication locale ainsi que des munitions. Ses…
Son visage vous est peut-être familier. Inconnue du grand public il y a encore quelques jours, elle a aujourd'hui des milliers de followers. Tous les jours, à treize heures, le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, porte-parole du centre de commandement opérationnel (Covid-19) et doyenne de la Faculté de médecine de l'université d'Antananarivo, fait le point sur l'épidémie du Covid-19. De par l'importance de l'information qu'elle partage et grâce au ton qu'elle utilise pour parler aux téléspectateurs, le passage quotidien de ce médecin à la télévision est devenu un rendez-vous incontournable pour les Malagasy. Mais qui est-elle ?  
Une Brigade d'intervention rapide a été mise en place dans le cadre du renforcement de la lutte contre le coronavirus. C'est ce qu'a révélé hier la ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo.  

Coronavirus - 43 cas identifiés à Madagascar

Publié le dimanche, 29 mars 2020
18 cas confirmés en deux jours. Une semaine après la déclaration du Président de la République, Andry Rajoelina, concernant la première contamination à la maladie du coronavirus dans notre pays, le nombre de personnes infectées s’élève actuellement à 43. Et rien que le week-end dernier, l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) a identifié 18 cas positifs dont 11 détectés le samedi. Selon le Professeur Vololontiana Hanta Marie Danielle, porte-parole du Centre de commandement opérationnel Ivato (Covid-19), hier lors du dernier rapport récapitulatif à la Télévision nationale malagasy (TVM), deux d’entre eux représentent des sujets contacts, c’est-à-dire des individus infectés par des cas…

Confinement - Des barrages partout !

Publié le vendredi, 27 mars 2020
Sitôt après la déclaration du premier cas confirmé d’un sujet contact, hier dans l’après- midi, les Forces de l’ordre ont renforcé le contrôle dans les rues de la Capitale. En effet, durant les deux derniers jours, les Tananariviens ont négligé le confinement et sont sortis dans les rues, comme si de rien n’était. Face à ce relâchement, les éléments des Forces de l’ordre se sont mobilisés et ont renforcé la surveillance. Tout le centre-ville ainsi que certains endroits comme Ankazomanga, 67 Ha, Antanimena et Alarobia ont été fermés à la circulation. Tous les véhicules qui devraient emprunter ces routes devront…
Madagascar a enregistré hier le 26ème cas confirmé au Covid-19 dont l’un est sujet contact c’est-à-dire une personne contaminée qui ne figure pas parmi les arrivés des derniers vols à l’Aéroport international d’Ivato.  Les deux autres cas sont des passagères arrivées le 18 mars dernier. « De décembre 2019 jusqu’à ce mois de mars 2020, ce cas témoin n’a pas quitté Madagascar mais a quand même contracté le virus. C’est ainsi qu’il l’a attrapé en étant en contact avec une personne contaminée.  Quant aux deux autres personnes testées positives, l’une d’elle est âgée de 21 ans et a pris le vol de…
Quand les enseignants-chercheurs malgasy se mobilisent, c’est toujours pour des revendications. Cette fois-ci, ils réagissent pour une bonne cause, c’est-à-dire qu’ils contribuent actuellement aux recherches scientifiques afin de préserver la santé de la population face au coronavirus. Bien avant que la pandémie ait touché la Grande île, ces scientifiques malagasy ont déjà fait travailler leurs méninges. Et actuellement, ils proposent des solutions qui pourraient bien être efficaces. Hier, lors d’une conférence de presse, des enseignants-chercheurs de la Faculté des sciences, membres actifs du laboratoire de chimie des substances naturelles, chimie organique et biologique, ont partagé des astuces de remèdes  naturelles afin…
Page 1 sur 100

Fil infos

  • Dépistage du coronavirus - L'Etat malagasy va faire revivre des laboratoires à Tana et dans les Provinces
  • Lutte contre le coronavirus - Marc Ravalomanana désavoue ses députés
  • 29 mars 1947 - Une sobre commémoration au mausolée !
  • Détection rapide du COVID-19 - L’Institut Pasteur va former les biologistes malagasy
  • Lutte contre la propagation du virus - « Toutes donations sont les bienvenues »
  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff