Publié dans Economie

Paositra Malagasy-IMRA - Livraison de CVO dans toute l’île

Publié le vendredi, 22 mai 2020

200 000 bouteilles par jour. Telle est la quantité de CVO produite par l’Institut malgache de la recherche appliquée (IMRA). Cette entreprise malagasy a conclu un accord de partenariat avec la Paositra Malagasy, hier à Antananinarenina. L’objectif étant de livrer le remède Covid-Organics dans toutes les Régions de la Grande île par le biais de « Paositra Rapida ». En effet, cette entreprise de service postal possède 250 agences éparpillées dans tout Madagascar. Selon Charles Andrianjara, directeur général de l’IMRA, son entreprise rencontre des difficultés en matière distribution du CVO, d’où cette coopération. « Nous avons toujours eu du mal à envoyer nos produits dans les zones éloignées.

Généralement, nous livrons le Covid-Organics dans les trois Régions fortement touchées par la pandémie, à savoir Analamanga, Atsinanana et Haute-Matsiatra. Dorénavant, la population entière pourra en bénéficier vu que la Paositra Malagasy dispose plusieurs agences dans toute l’île. Pour l’heure, nous ciblons surtout les hopitaux et les pharmacies. Malgré la hausse considérable de la demande, j’incite toujours les consommateurs à n’acheter le produit que dans les points de vente officiels, et ce pour assurer sa conservation », explique-t-il. Cette opération concerne tous les formats du produit, que ce soit en poudre ou mis en bouteille. Le directeur général de la Paositra Malagasy, Richard Ranarison, de son côté, réaffirme la rapidité de la livraison des colis. « Nos personnels se divisent en équipe du jour et celle de nuit. Tous les colis arrivent à destination le lendemain de la date d’envoi », souligne-t-il. 

Outre la digitalisation à travers « Paositra Money », l’entreprise postale se lance petit à petit dans la traçablité des colis. Un système informatique a ainsi été créé pour suivre en temps réel la livraison. « Nous testons actuellement cette nouvelle plateforme avec l’IMRA. Le destinataire reçoit une notification dans son téléphone sur l’avancement du transport de la marchandise. Nous améliorons constamment notre service et notre logistique », annonce le DG de la Paositra Malagasy. 

Afin de soutenir le « Vita Malagasy », le DG a offert du « tambavy » à tous les personnels de la Poste.

Les 2 000 employés ont recu chacun 14 bouteilles de Covid-Organics et deux sachets de poudre buvable.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff