Publié dans Economie

Coupures d’eau à Antananarivo - La JIRAMA en plein travaux !

Publié le dimanche, 24 mai 2020


Plusieurs quartiers ont subi des coupures d’eau répétées au cours des deux dernières semaines. Et pour cause, la JIRAMA effectue actuellement plusieurs travaux en simultanée, dans l’objectif d’améliorer le réseau de distribution d’eau dans la ville d’Antananarivo. Pour cela, plusieurs projets sont en cours de mise en œuvre, pour ne citer que la maîtrise des pertes d’eau et le remplacement des conduites vétustes, sans oublier les problèmes générés par le dysfonctionnement des infrastructures. Rien que pour la semaine dernière, des coupures d’alimentation en eau ont été enregistrées dans plusieurs quartiers comme Ambatomitsangana, Mandialaza mais aussi Andravoahangy Est et Ambodivona. Effectivement, ce problème était dû à l’installation d’un compteur d’eau à Behoririka. « Cette nouvelle infrastructure permettra notamment une gestion plus adaptée des pertes d’eau dans la ville d’Antananarivo. Cela cadre ainsi dans le projet de sectorisation des réseaux de distribution d’eau de la compagnie, dans la ville et ses environnants. A noter que nous avons déjà terminé l’installation des compteurs dans les zones périphériques », a expliqué Solofo Rakotonandraina, directeur technique eau au sein de la JIRAMA.
Un même compteur du genre a également été installé à Ambohijatovo, deux semaines auparavant, ce qui a causé une coupure d’eau dans les quartiers d’Analakely, Tsiazotafo mais aussi à Antanimena et du côté de la cité RNCFM. « Actuellement, tous les projets que nous menons visent à limiter les pertes d’eau. Ces travaux sont prioritaires dans la mesure où ces compteurs vont nous permettre de mesurer les pertes et de mieux les gérer. En effet, nous ne pouvons pas nous hâter dans l’augmentation de la production, sans prendre en compte ces pertes. Cette sectorisation devra améliorer la gestion du réseau de distribution d’eau dans la Capitale sur le long terme », soutient ce responsable.
Outre cela, au cours de la semaine dernière, l’alimentation en eau de toute la partie Est et Sud d’Antananarivo a également été perturbée parce qu’une pompe à eau de la station de Mandroseza est tombée en panne. Cependant, le problème a été vite résolu. Il en était de même pour la grosse conduite au niveau d’Anosipatrana Est qui s’est rompue en milieu de semaine. La JIRAMA traite aujourd’hui de nombreux problèmes en même temps, en plus des plaintes des abonnés qui fusent sur les réseaux sociaux. Toutefois, vu tous les projets en cours pour améliorer le service de la compagnie d’eau et d’électricité, les abonnés devront encore s’armer de patience. Mais une fois les travaux terminés, les coupures d’eau devront nettement diminuer.
Rova Randria
 

Fil infos

  • Centres de traitement du Covid-19 - Le Mining Business Center, le Palais des sports et le LTPA réquisitionnés
  • Bilan du premier semestre 2020 - Désespoirs et des espoirs !
  • Rapatriement des 193 millions de dollars - L’Etat malagasy sollicite la Banque mondiale
  • Prise en charge des malades du Covid-19 - L’Etat enclenche la vitesse supérieure !
  • Excès de zèle ou abus d’autorité ? - Des barrages tout aussi énervants qu’inutiles
  • Violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf - Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien
  • Etat de santé du Président malagasy - Andry Rajoelina va bien, merci !
  • Esclavagisme moderne, traite des personnes et travail des enfants - « Des pratiques inhumaines à éradiquer », dixit Andry Rajoelina
  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère

La Une

Editorial

  • CVO, qu'on se le dise !
    Des voix s'élèvent en Côte d'Ivoire, pays de l'Afrique occidentale, région subsaharienne, pour dénoncer l'efficacité du Covid-Organics (CVO) tout en balançant des propos injurieux, frisant la calomnie, à l'endroit du Chef de l'Etat malagasy Rajoelina Andry Nirina.  

A bout portant

AutoDiff