Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

« Orange Lab » - Accélérer le développement des start-up à Madagascar

Publié le mercredi, 16 janvier 2019

Soutenir la jeune génération des entreprises malagasy. Orange Madagascar a officiellement lancé son programme « Orange Lab », le premier accélérateur business ciblant les start-up malagasy. Dans cet esprit, ce programme ambitionne donc de faire émerger les jeunes entreprises porteuses de progrès pour le pays. « Orange est convaincue que dans la Grande île, le digital est une source de progrès et permet de faciliter le quotidien des populations. Le pays regorge par ailleurs de talents et d’un entreprenariat dynamique. 

Nous mobiliserons ainsi le meilleur d’Orange pour aider les plus belles innovations à toucher un maximum de gens », détaille Michel Degland, directeur général d’Orange Madagascar. « Orange Lab » servira ainsi de plateforme d’échanges réunissant le meilleur de l’écosystème d’Orange avec les dernières technologies, les meilleurs experts, les clients particuliers et entreprises ou encore des partenaires investisseurs qui se mettront au service de la start-up et de son équipe.

Une sélection

Pour la première saison d’« Orange Lab », l’opérateur sélectionnera des start-up. La sélection a débuté lundi dernier pour se terminer le 15 février prochain. Les dirigeants des start-up retenus suivront ensuite le programme durant six mois, sous l’encadrement des leaders du monde économique, des experts, mais aussi des coaches et des investisseurs.

Des événements, ateliers et formations seront également proposés à ces nouvelles entreprises innovantes afin de les aider à étendre leurs activités. Et à la fin de la formation, chacune d’elle pourra révéler le meilleur de son produit, avec une équipe aux compétences renforcées ainsi qu’une stratégie et un modèle économique éprouvé. « Et pour celles ayant un potentiel d’expansion internationale, Orange pourra les y accompagner grâce au réseau international des Orange Fab en Afrique, en Asie, en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. En effet, le Groupe Orange est riche d’opportunités pour les entrepreneurs, et notamment via Orange Digital Venture, le fonds d’investissement d’Orange dédié aux start-up », ajoute Michel Degland.

Toutefois, pour être éligible, le domaine de prédilection de l’entreprise doit s’inscrire dans l’une des trois grandes thématiques. A cet effet, son produit doit notamment offrir un service innovant qui facilite les échanges commerciaux entre entreprises et particuliers ou entre entreprises, soit il doit améliorer la qualité de vie au quotidien ou proposer de nouvelles solutions simplifiant l’accès à l’éducation, la formation, l’insertion professionnelle ainsi qu’à la culture.

Rova R.

Fil infos

  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles
  • Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays
  • Législatives - Le TIM veut renverser le régime

La Une

Editorial

  • De bonne guerre !
    Le combat sinon la course bat son plein. On ne se fait pas de cadeau. A la guerre comme à la guerre, à la course comme à la course. Le semi-marathon pour siéger à Tsimbazaza entame sa dernière ligne droite.  La campagne électorale pour le scrutin des Législatives prendra fin ce samedi 25 mai. Il reste donc cinq jours aux quelque 800 candidats à convaincre leur électorat. Les 151 concurrents qui arriveront premiers gagneront les trophées et porteront chacun et chacune l’honorable titre de « Député de Madagasikara ». Mais avant tout, il faut batailler dur ! Globalement, les concurrents se répartissent en deux camps ou deux fronts. Le premier, le camp soutenant les candidats proches du régime IEM, présentés par « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMA). Ils couvrent les 119 Districts du territoire national. Le second, le camp que l’on pourrait qualifier d’adverse, regroupe les candidats de certaines formations politiques d’opposition…

A bout portant

AutoDiff