Publié dans Economie

Asia-Enjoy - Madagascar Neuf journées complètes de salon

Publié le jeudi, 24 janvier 2019

Le plus long évènement économique dans tout Madagascar. Pour cette 4e édition de l’Asia-Enjoy Madagascar, les organisateurs ont vraiment frappé fort. Effectivement, pour cette fois, l’évènement durera neuf jours, plus précisément du 30 mars au 7 avril prochain, à la Zone Forello Expo sise à Tanjombato. « Le choix des neuf jours découle surtout de la demande des participants. Depuis toujours, nos évènements durent quatre jours. Toutefois, pour les entreprises et les participants venant d’Asie, cette durée est trop courte. Se déplacer pour un si court laps de temps serait une perte. Donc, à la demande, nous avons rallongé notre évènement  pour leur permettre d’y participer », explique Michel D. Ramiaramanana, président du comité d’organisation d’Asia-Enjoy Madagascar. A noter que plus de dix-huit pays seront présents au salon, à ne citer que le Pakistan ou les Philippines qui y participeront pour la première fois. Une aubaine pour les exposants mais aussi une opportunité pour les visiteurs de découvrir davatage d’exposants ainsi que leurs stands. Il faut savoir qu’une surface de  12 000m2 destinée aux expositions ne se visitera pas en une seule journée !

 

 Des invitations disponibles en ligne

 Et comme à chaque édition, l’agence Première ligne diffusera plus de 150 000 invitations gratuites auprès de ses différents partenaires. « Ce salon englobe plusieurs thématiques. Tout le monde pourra ainsi tirer profit de ce salon. C’est pour cette raison que nous voulons permettre au plus grand nombre de personnes d’y participer », défend le président du comité d’organisation de l’évènement, lors de la conférence de présentation de l’évènement, hier au Louvre, Antaninarenina. Dans cette optique, les intéressés pourront également récupérer leur invitation gratuitement en ligne, sur le site web de l’évènement, à partir du 15 février prochain. Il s’agit d’une grande innovation dans la Grande île.  « Nous savons à quel point le temps c’est de l’argent, surtout avec les embouteillages de la Capitale. Cette nouvelle option a ainsi été mise en place afin de faciliter l’obtention des invitations. L’ultime objectif est d’améliorer le taux d’accès au salon », développe le comité d’organisation.   

Rova Randria

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff