Publié dans Economie

Pêche crevettière - De nouvelles stratégies pour la filière traditionnelle

Publié le vendredi, 08 mars 2019

Même aujourd’hui, la pêche crevettière traditionnelle occupe une grande place dans la filière. Une grande quantité de la production provient en effet de cette méthode. De ce fait, de nouvelles stratégies de gestion seront bientôt mises en place pour permettre un meilleur suivi de la filière traditionnelle. Des stratégies qui ont été adoptées à la suite d’un atelier sur la pêche crevettière au cours de cette semaine à Antaninarenina. Cet atelier a notamment réuni les petites autant que les grandes entreprises productrices, mais aussi les chercheurs et les techniciens, sans oublier les différentes parties concernées de près ou de loin par la filière crevette. « La pêche crevettière traditionnelle occupe une grande place dans la filière.

Il ne faut pas non plus oublier qu’outre la production, elle nourrit un bon nombre de familles. De ce fait, nous allons instaurer de nouvelles stratégies de gestion ainsi qu’un nouveau système de suivi dans le but d’élargir les zones de pêche et d’améliorer leurs rendements », explique Nirina Randria, coordonateur de l’atelier. Ainsi, les communautés de pêcheurs pourront exploiter toutes les zones sur tout le territoire malagasy.

« SWIO Fish 2 »

En tout cas, ce nouveau système de suivi ne concernera pas seulement la pêche traditionnelle mais toute la filière. Effectivement, dans le cadre du projet SWIO Fish 2 (deuxième Projet de gouvernance des pêches et de croissance partagée du sud-ouest de l’océan Indien), financé par la Banque mondiale, une enquête a été menée sur la filière. Et les résultats ont été discutés longuement afin de dégager ce nouveau système. A noter que durant l’atelier sur la pêche crevettière, deux principales composantes ont été particulièrement prises en compte, à savoir le modèle de suivi et d’évaluation de stocks, ainsi que le point avec l’indicateur de référence. Le plus important étant de gérer durablement la filière tout en produisant des crevettes de bonne qualité et en grande quantité. La mise en application de ces nouveaux systèmes sera ainsi la prochaine étape à entamer par les parties prenantes.

Rova Randria

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff