Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Economie

Programme de lutte antiérosive III - Des résultats convaincants pour l'agriculture

Publié le dimanche, 28 avril 2019

Associer les activités génératrices de revenu et la protection de l'environnement. La cérémonie de clôture officielle des campagnes de reboisement du Programme de Lutte Antiérosive III (PLAE III) s'est faite vendredi dernier, dans la Commune d'Ambondromamy, District d'Ambato-Boeny. Ce fut une occasion pour dresser le bilan du programme sur tous les territoires concernés. Des résultats convaincants, plus particulièrement dans le domaine de l'agriculture, ont été relevés. En effet, durant les cinq campagnes de reboisement, de 2014 à 2019, dans les cinquante Communes rurales d'intervention, une surface de plus de 8 965 ha a été reboisée grâce la participation des villageois.

Il ne faut pas oublier que le reboisement contribue à l'amélioration de la fertilité du sol. « La gestion durable des ressources naturelles fait partie des 13 "velirano" qui matérialisent les objectifs et orientations stratégiques de la Politique générale de l'Etat 2019-2023. Le ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, par le biais du PLAE, contribue ainsi à la pérennisation de la gestion adéquate des bassins versants et à la réalisation de reboisement villageois à des fins énergétiques », notifie le coordonnateur du programme lors de la cérémonie de clôture.

Trois axes

Il faut noter que plusieurs actions ont été menées par ce programme, à savoir le Reboisement villageois individuel (RVI), la Lutte antiérosive (LAE) et l'Agriculture de conservation (AC). Chaque action correspond ainsi à des chiffres de réalisations conséquentes, permettant l'amélioration de la qualité de vie des paysans et la conservation de l'environnement, ainsi que la sécurisation foncière. « Pour le Reboisement villageois individuel (RVI), le PLAE III a réalisé un reboisement à vocation énergétique de 9 046,57 ha, soit 95 % de son objectif de 9 500 ha, dans ses zones d'interventions. Les réalisations se sont accrues progressivement. Ceci démontre l'efficacité des ajustements de stratégies élaborés entre chaque campagne », maintiennent les responsables. En tout, pour cette troisième phase, 14 131 paysans ont bénéficié de l'appui du PLAE. Ce projet a notamment formé les pépiniéristes. Cette formation va leur procurer ainsi des emplois. De plus, les ménages ont été approvisionnés en bois de chauffe ou de charbon induit pour augmenter leurs revenus, réduisant ainsi la pression sur les forêts naturels et la biodiversité.

En tout cas, les initiateurs du programme espèrent que leurs actions ne se limiteront pas seulement au projet, et que les paysans continueront d'appliquer tout ce qu'ils ont acquis ces dernières années. Cependant, ils continueront de suivre de près ces agriculteurs, surtout que le financement ne prendra fin qu'au mois de juin prochain.

Rova Randria

Fil infos

  • Remaniement - Les natifs du Nord souhaitent intégrer le prochain Gouvernement
  • Premier ministre Christian Ntsay - Deux fois reconduit
  • Nouveau Gouvernement - Le nom du Premier ministre connu dans les prochaines heures
  • 60ème anniversaire du Sénat - Rivo Rakotovao, le nouvel Icare ?
  • Corruption passive et extorsion - Un inspecteur de police écope de deux ans de prison ferme
  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française

La Une

Editorial

  • Choix judicieux et responsable
    Selon la tradition républicaine, pour le respect  de la Constitution et en vertu de la démocratie, le Premier ministre Ntsay Christian a remis dans la journée du jeudi sa démission, tout le Gouvernement avec, auprès du Président de la République Rajoelina Andry Nirina qui l’a accepté dans la foulée. 24 heures après, l’Assemblée nationale, à travers la formation politique ayant obtenu le maximum des sièges, a proposé les noms du Premier ministre au locataire d’Iavoloha. Et ce dans le respect de l’article 54 de la Loi fondamentale.  Dès le lendemain, le Président de la République fait son choix en reconduisant au Palais de Mahazoarivo, Ntsay Christian. Jusque- là, le respect de l’Etat de droit marche à merveille. Un bon signe qui cautionne l’avenir meilleur, sous de bon augure ! C’est bien loin le temps où cet Art. 54 du Texte fondamental fut bafoué et violé par un régime dénué de l’éthique…

A bout portant

AutoDiff