Publié dans Economie

IAS Sécurité - La première entreprise spécialisée dans la sécurité incendie

Publié le mardi, 14 mai 2019

Une grande première à Madagascar. Une entreprise privée travaille maintenant dans la sécurité incendie. La présentation de l’IAS Sécurité s’est déroulée vendredi dernier au Pavé, Antaninarenina. « En effet, les Malagasy sous-estiment la réalité de l’incendie. Les statistiques disponibles sur les sinistres montrent que les dommages matériels et humains occasionnés par les incendies sont largement plus importants que ceux provenant du vandalisme et de la délinquance. La nécessité d’intégrer la lutte contre l’incendie dans la politique de sécurité sur l’ensemble de notre société est donc primordiale. Dans les stations d’essence, par exemple, normalement il devrait y avoir un bac de sable.

Pourtant, je n’en ai pas encore vu jusqu’à maintenant », explique Jean Patrick Ratovo, directeur associé de l’IAS Sécurité. L’objectif de cette nouvelle entreprise consiste de ce fait à apporter, auprès des décideurs, une autre vision de la sécurité, une autre « culture » sécuritaire axée sur la prévention. IAS Sécurité a la particularité de mener une démarche de prévention dans la protection des biens contre l’incendie, exactement comme toute entreprise de sécurité qui opère dans le gardiennage et la protection des biens.  Ainsi, la démarche de l’IAS sécurité n’a pas de vocation à supprimer les incertitudes et les aléas de la vie. Par contre, elle contribue néanmoins à mieux protéger les personnes et leurs biens en accentuant l’importance et la nécessité d’intervenir en amont. « Notre entreprise apporte d’abord une solution de facteurs humains dans la résolution des problèmes de sécurité. Les agents de sécurité sont non seulement formés pour faire face aux incendies mais en plus, ils suivent également des formations contre tous les risques possibles », souligne Jenner Razafindrazaka, directeur général. A titre d’information, l’IAS Sécurité possède une filiale en France. Durant une année, l’entreprise a mené une étude sur terrain avant de prendre cette initiative.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff