Publié dans Economie

Secteur minier - Les archives des ressources minières restituées à Madagascar

Publié le vendredi, 31 mai 2019

Nos richesses minières ne seront plus désormais un secret. Le ministre des Mines et des Ressources stratégiques, Fidiniavo Ravokatra, a rencontré jeudi dernier Michelle Rousseau, directeur du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) lors de son voyage à Paris. Un accord a ainsi été signé entre les deux parties. Comme il a été convenu lors de cette rencontre, le directeur du BRGM restituera tous les dossiers et archives concernant la ressource minière de Madagascar. En effet, cet établissement public a mené des recherches sur le sous-sol du pays depuis 1936. Le fruit de cette longue recherche sera alors remis à Madagascar.

Pour de plus amples informations concernant notre sous-sol, tous ces documents seront stockés au sein du « Mining Business Center » à Mamory Ivato. Cette disposition pemettra également d’étendre les exploitations dans d’autres sols. Dans le cadre de cette rencontre, il est convenu que le ministère de tutelle inaugurera un établissement BRGM Madagascar à la fin de ce mois.

Madagascar est longtemps reconnu pour la richesse que regorge son sous-sol. Cependant, le pays tombe souvent dans le paradoxe de ses ressources. L’objectif du ministère consiste à apporter des retombées économiques issues du secteur minier pour que chaque foyer puisse en bénéficier. A noter que le ministère des Mines et des Ressources stratégiques prône la transparence et la bonne gouvernance. D’ailleurs, le pays a été récemment libéré de sa suspension et réintègre désormais la norme internationale EITI. Cette norme exige la transparence en termes de revenus perçus en matière d’exploitation minière. A titre d’information, Madagascar accueillera la formation « PanAfGeo » ou gestion de l’information géo-scientifique du 3 au 8 juin prochain.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Tagnamaro - Une belle économie pour la caisse publique
  • Politique Générale de l’Etat - Un milliard d’ariary pour chaque région
  • SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements
  • Trafic de bois précieux - Les parlementaires avertis !
  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va

La Une

Editorial

  • Vivement aux urnes
    La date du scrutin des Communales et des Municipales est enfin publiée ! Sur proposition de la CENI, en début de semaine, le Gouvernement décida de convoquer les électeurs aux élections des maires et les conseillers municipaux ou communaux pour le 27 novembre 2019. Ainsi, le Conseil du Gouvernement mit fin à une attente qui n’a que trop duré.  Le décret portant convocation des électeurs fait état aussi du calendrier du processus électoral. La date d’ouverture du dépôt de candidature auprès de l’Organe de vérification et d’enregistrement de candidatures (OVEC) débute le jeudi 29 août prochain, et cela, jusqu’au 12 septembre. La CENI et ses démembrements auront jusqu’au 28 septembre, soit 60 jours avant le scrutin, pour fixer la liste définitive des « concurrents » ainsi que la fixation des bureaux de vote. Après quoi la campagne électorale pourra démarrer, et cela, à partir du 5 novembre à 6 h du matin jusqu’au…

A bout portant

AutoDiff