Publié dans Economie

Cartographie - Disponible en GPS à la fin de cette année

Publié le mercredi, 12 juin 2019

Modernisation. La cartographie mue avec l’arrivée de la nouvelle technologie.  Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la topographie, l’Autorité nationale en matière de cartographie et d’informations géographiques a fait savoir, hier, les touches d’innovation apportées dans la mise à jour des cartes de Madagascar. En effet, la topographie actuelle requiert la précision  qui entre dans le cadre de l’amélioration des infrastructures. A noter que la localisation part d’un point pour maintenir les mêmes coordonnées afin d’éviter les erreurs dans la mise en place d’une infrastructure. Dorénavant, cette institution utilise des appareils sophistiqués. Les informations seront facilement consultables grâce à un GPS différentiel.

« Nous utilisons un GPS bifréquence afin de maintenir les coordonnées et la précison de 7 cm. Cela évite ainsi l’empiètement des plans. Nous avons aussi mis en place un réseau radiogésique. Ce système gardera la même échelle sur tous les points » décrit Rahajanirina Michelle, chef de service au sein de l’Autorité.

Ce changement apporte une amélioration dans le domaine de l’économie notamment le tourisme. « Nous allons recueillir toutes les données issues du ministère du Tourisme. Nous allons ensuite insérer toutes les informations concernant le secteur dans une base de données. Grâce au GPS, les touristes trouveront facilement les sites tout en sachant les routes qui y mènent. Les touristes n’auront plus à amener un grand papier partout où ils vont comme auparavant, il suffit seulement qu’ils regardent sur leur téléphone. Etant donné que la nouvelle plateforme est bien précise, les usagers ne risquent plus de faire des erreurs. Ils arriveront facilement à leur destination »,  continue-t-elle.

A titre d’information, le réseau radiogésique comporte vingt-trois points. Il ne reste plus que deux points à mettre en place dans la région du Sud. D’ailleurs, l’Autorité nationale en matière de cartographie et d’informations géographiques termineront bientôt leurs programmes puisque toutes les cartes seront mises à jour cette année.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff