Publié dans Economie

Ambohijanaka - FILATEX appuie les paysans à travers le projet « Roso »

Publié le mercredi, 07 août 2019

Secteurs clés pour le développement économique. L’agriculture et l’élevage demeurent les activités qui assurent le quotidien de 80 % de la population malagasy. C’est dans ce cadre que le groupe FILATEX finance le programme de développement agricole « Roso » mené par l’Organisation non gouvernemental (ONG) « Iray Dia ». Le projet sera mis en œuvre durant ce mois d’août. Cela tombe bien car Madagascar se trouve en ce moment au cœur d’une grande campagne rizicole. Tous les travaux sont alors exécutés dans la Commune d’Ambohijanaka dont 12 Fokontany en sont bénéficiaires.
 Plusieurs activités
 Dans son action, l’ONG « Iray Dia »vise essentiellement à améliorer de façon durable la sécurité alimentaire et le revenu des agriculteurs. Ainsi, dans ses activités, l’équipe transfert aux paysans les bonnes pratiques agricoles, notamment le Système rizicole intensif (SRI) et les cultures maraîchères. Mais en même temps, l’ONG appuie les activités d’élevage que ce soit des bovins, vaches laitières, volailles ou la pisciculture. Outre cela, l’organisation offre une formation dans la gestion de l’eau et la fertilité du sol, la facilitation à l’accès aux intrants agricoles et surtout la gestion du budget familial. A noter qu’un technicien accompagne les paysans durant toutes ces activités.


Résultats attendus 
Les paysans auront sûrement du mal à s’adapter aux nouvelles techniques et méthodes. Néanmoins, l’ONG espère que la moitié de la population ciblée utilisera des semences améliorées à l’issue de ce programme. Les innovations agricoles, quant à elles, permettront aux agriculteurs d’augmenter leur rendement de 30 %. Par ailleurs, deux points d’eau clés seront réparés afin de mieux alimenter en eau les rizières et de les fertiliser.  Cette initiative s’inscrit dans l’atteinte des objectifs durables N° 2 qui consistent à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.
 Solange Heriniaina

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff