Publié dans Economie

Loi de Finances - Une croissance économique de 6% prévue en 2020

Publié le jeudi, 08 août 2019

Une réforme en vue.  Le ministère de l’Economie  et des Finances (MEF) concocte déjà actuellement la loi de Finances pour l’année prochaine. L’institution a alors organisé une conférence budgétaire pour la Région d’Analamanga, hier, à Anosy. Si le taux de croissance économique est prévu à 5,2% cette année, une perspective plus positive s’annonce pour 2020. Le numéro un du département, Richard Randriamandrato prévoit une croissance économique à 6% pour l’année prochaine.  « Les réformes sont au rendez –vous dans cette loi de Finances. Le Gouvernement ambitionne un taux de croissance économique de 6%. Nous allons atteindre cet objectif en améliorant plusieurs domaines notamment dans l’augmentation de l’assiette fiscale. Le Gouvernement fera aussi en sorte que toutes les redevances et ristournes entrent dans la caisse de l’Etat. Dans cette loi de Finances 2020, l’Etat accorde une attention particulière au secteur privé. A noter que le ministère a déjà appliqué des réformes cette année comme le raccourcissement de la durée de passation des marchés publics, le zéro tolérance en matière de corruption et bien d’autres encore», annonce le ministre.


Décentralisation  émergente
Toutes les idées sont les bienvenues. La décentralisation émergente s’appuie sur la responsabilité accrue de chacun. C’est pourquoi, le ministère consulte toutes les parties prenantes dans l’élaboration de la loi de Finances 2020. « L’administration publique entre dans une nouvelle ère. Nous ajustons maintenant la production administrative en fonction des besoins des citoyens et de la société. Auparavant, l’Exécutif centralise toutes les décisions. Désormais, nous procédons à une consultation de toutes les parties prenantes car le budget de l’Etat est l’affaire de tous. Ainsi, cette conférence réunit les maires, les députés, les sénateurs, les membres de la société civile ainsi que le secteur privé. C’est également la raison pour laquelle cette conférence fera le tour des Régions. Chaque coin de l’île possède sa spécificité. Aujourd’hui, nous nous focalisons uniquement sur le cas de l’Analamanga », poursuit le ministre. Le Gouvernement améliore ainsi l’efficacité de l’Etat en adaptant mieux l’offre de services publics aux besoins des usagers. Les unités administratives décentralisées sont alors dotées de ressources de gestion et de pouvoir décisionnel nécessaire. A titre d’information, cette loi de Finances 2020 devra être élaborée au mois d’octobre de cette année.
 Solange Heriniaina

Fil infos

  • Traite de personnes vers l’Arabie Saoudite - Une passeuse condamnée à 5 ans d’emprisonnement
  • Problèmes de la JIRAMA - “Je prendrai mes responsabilités”, affirme le Chef d’Etat
  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »

Editorial

  • Le pacte gagnant
    L’union fait la force ! Cet adage populaire universel n’a jamais déçu. Il est valable à toute situation, à toute culture et à tout pays.  La force bat tous les obstacles et fait gagner à toute bataille ! Grâce aux efforts concertés des Alliés durant la Grande guerre (39-45) que les abominables forces nazies avaient pu être repoussées et écrasées. Les soutiens au candidat n° 4, Naina Andriantsitohaina, affluent. Des mouvements associatifs de toutes les sensibilités ou des régions différentes de l’île, des formations politiques de toutes tendances, des personnalités diverses, des élus (parlementaires ou autres) et de simples citoyens se décident à prêter main forte à Naina. Et d’autres vont encore venir.  

A bout portant

AutoDiff