Publié dans Economie

Loi de Finances 2020 - Une augmentation du budget alloué à l’agriculture

Publié le dimanche, 18 août 2019

Un grand pilier du développement. 80 % de la population malagasy travaillent dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage. Afin de mieux promouvoir ces secteurs, le Gouvernement prévoit une augmentation du budget y afférent dans le projet de loi de Finances 2020. Le dernier Conseil des ministres, publié mercredi dernier, a d’ailleurs mentionné cette volonté du Gouvernement de soutenir le développement rural. « Il faut augmenter le budget alloué au secteur primaire et dans la promotion de l’agriculture », note le communiqué officiel.

En plus de cela, le document budgétaire portant la loi de Finances rectificatives pour 2019 souligne également cette hausse. Pour cette année, le budget général consacré à l’agriculture et l’élevage est de 504 874 565 000 d’ariary en termes de dépense. Le budget de la loi de Finances initiale (LFI) 2020 prévoit une augmentation de ce montant à 699 877 984 000 ariary. Ce qui donne une hausse  d’environ 195 milliards d’ariary.

Il y a peine deux semaines, le ministère de l’Economie et des Finances a organisé une conférence budgétaire pour la Région d’Analamanga. Le numéro 1 de ce département, Richard Randriamandrato a annoncé à cette occasion que l’Etat vise une croissance économique de 6 % pour l’année prochaine si ce taux s’élevait à 5,2 % cette année. Le secteur agricole figure parmi les moteurs de cette croissance économique. Le Président de la République Andry Rajoelina, de son côté, a réitéré son soutien aux paysans lors l’ouverture officielle de la FIER-Mada à Andohatapenaka. Il a souligné que le développement du secteur agricole reste un défi majeur, notamment dans le renforcement des capacités des entrepreneurs afin de mieux intégrer le commerce international. Toutefois, le projet « Fihariana » est déjà mis en place afin de financer les projets des jeunes.

La Politique générale de l’Etat vise une autosuffisance alimentaire d’ici cinq ans. En ce moment, les travaux d’aménagement de terrains cultivables sont déjà en cours, notamment du côté de Bas-Magoky. L’objectif consiste à atteindre 100 000 ha de terrains cultivables dans 5 ans.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions
  • Coronavirus - Ihanta Randriamandrato souhaite plus de victimes
  • Secteur privé - Les entreprises optent pour le congé obligatoire
  • Coronavirus - Une prime de risque pour le personnel de santé
  • Mesures de restriction face au coronavirus - « Priorité à l’intérêt général », selon la CNIDH
  • Réquisition des Stations radio et TV - Dernier avertissement de Lalatiana Andriatongarivo

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff