Publié dans Economie

Rentrée scolaire - Des prêts bancaires comme solution d’urgence

Publié le mardi, 20 août 2019

L’année scolaire 2018-2019 n’est pas encore tout à fait terminée que les parents doivent déjà se préparer pour la prochaine rentrée scolaire. Effectivement, l’année scolaire a particulièrement été chamboulée cette année. Pour la prochaine rentrée, elle débutera ce   mois d’octobre. Les enfants mais aussi les parents n’auront  qu’un mois pour reprendre leur souffle pour revenir dans la routine quotidienne. Face à cela, les banques proposent des prêts comme solution d’urgence pour accompagner les parents durant la rentrée des classes.

« Chaque année, la Société Générale Madagasikara appuie chaque parent avec des offres de prêts scolaires pour la rentrée. Cette année, nous n’allons pas dérober à la règle. Au contraire, nous avons amélioré notre offre surtout que les parents ont moins de temps pour se préparer à la rentrée cette année. Avec notre offre « milamina be » débloquée en moins de 24h, ils auront moins de souci à se faire », soutient un responsable au niveau de la Société Générale Madagasikara, lors du lancement de l’offre, lundi dernier.  

L’offre « Soafeno » rentrée scolaire « milamina be » sera ainsi disponible jusqu’au 19 octobre prochain avec un taux allégé. En tout cas, les conseillers clientèle de la banque seront présents pour vous informer et vous assister dans vos démarches. Dans le souci d’améliorer la qualité des ses services pour ses clients, la SG-Mada a même simplifié étape par étape  les démarches à suivre, du montage du dossier à l’obtention du prêt.

Rova Randria

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff