Publié dans Economie

Programme « Fihariana » à Mahajanga - Trois entrepreneurs recoivent des financements

Publié le dimanche, 06 octobre 2019

Les tous premiers de la Région. Au cours de la fin de semaine, le Président de la République Andry Rajoelina, initiateur du projet « Fihariana », assisté par ses collaborateurs, dans le cadre dudit programme national de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, ont procédé dans la cité des fleurs à la remise des premiers financements aux entrepreneurs de la Région de Boeny. Trois entrepreneurs en ont été les bénéficiaires. « Depuis le 15 mai dernier, plus de 9 500 entrepreneurs ont déposé leur dossier auprès de nos bureaux. 4 300 dossiers ont déjà été traités. Et ces trois projets figurent parmi eux. Leurs initiateurs ont réussi à obtenir le prêt parce que leurs projets correpondaient parfaitement aux critères de sélection requis par le programme mais aussi à ceux des institutions financières », a précisé Valérie Razafindravaka, secrétaire exécutive du programme « Fihariana », durant la cérémonie de remise des chèques. Ces projets concernent différents secteurs, notamment l’industrie sucrière, la fabrication de craies et la production de « trondro maina » destinés à l’exportation.
Parc solaire
 

Après Antsirabe, c’est maintenant aux entrepreneurs de Mahajanga de recevoir l’appui du Président de la République. Effectivement, dès le lancement du programme et jusqu’à aujourd’hui, l’occupant d’Iavoloha ne cesse de réitérer son engagement auprès des jeunes entrepreneurs. « Au fil des années, les jeunes ont toujours été mis de côté. Pourtant, ils sont nombreux à avoir des rêves et des projets d’entrepreneuriat sans pouvoir aller jusqu’au bout par manque de financements. Ils ont des compétences, il suffit juste de leur donner les moyens pour concrétiser leurs idées », a-t-il soutenu durant son discours destiné aux jeunes entrepreneurs de la Région. Dans cet esprit d’appui technique et financier, le Chef de l’Etat a ainsi annoncé la mise en place d’un parc solaire dans cette partie du pays afin de faciliter l’accès à l’électricité aux industries qui vont prochainement émerger. Après cette première esquisse, l’équipe de « Fihariana » dans la Région compte également créer un centre de formation pour toute personne désirant entreprendre. « Nous recevons un bon nombre de dossiers. Toutefois, dans certains cas, nous sommes contraints de recaler les projets qui ne sont pas vraiment clairs et réalisables. Pour remédier à cela, un centre sera mis en place pour former les jeunes à l’entrepreneuriat, surtout à l’élaboration d’un business plan et à la gestion d’une entreprise », explique la secrétaire exécutive du programme. En tout cas, la réception des dossiers se poursuit. A Mahajanga, la majorité des projets, soit 60 %, sont notamment axés sur le secteur agricole. 
 Rova Randria

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff