Publié dans Economie

MEDEF International - « L'environnement des affaires à Madagascar s'est stabilisé »

Publié le lundi, 07 octobre 2019

Une visite de prospection. Une délégation de trente entreprises françaises, organisée par MEDEF International est actuellement à Madagascar, à la recherche des opportunités d'investissement mais aussi de partenariat sur le long terme à Madagascar. Ainsi, hier, cette délégation a rencontré le Chef de l'Etat, Andry Rajoelina, au Palais d'Iavoloha. Effectivement, quelques semaines après son élection, le Président a présenté la Politique générale de l'Etat (PGE) énonçant ses priorités dans les secteurs de l'énergie, de la santé mais aussi de l'agriculture et de l'industrialisation, sans oublier le domaine du tourisme.

« Tous les domaines intéressent nos entreprises, allant de la construction à l'assainissement, mais aussi le domaine du numérique. Comme dans tous les autres pays où nous sommes déjà présents, nous voulons investir sur le long terme à Madagascar. Pour cela, nous demandons le renforcement du cadre juridique dans le pays. Il ne faut pas oublier que les entreprises ne peuvent récupérer leurs investissements qu'après plusieurs années », a soutenu Momar Nguer, président du Comité Afrique de MEDEF International et chef de la délégation, hier, après son entretien avec le Président de la République et ses collaborateurs.

Cadre juridique

Effectivement, les entreprises, membres de la délégation, représentent un large éventail de secteurs comme l'énergie, les services urbains, les infrastructures et transports, le numérique et les télécommunications, ainsi que la santé et les services financiers. « En tout cas, le Président de la République nous a déjà promis de voir de près la question juridique, mais aussi la lutte contre la corruption dans le but de favoriser et de faciliter l'installation de nos entreprises dans le pays. En plus, les sociétés françaises déjà présentes à Madagascar ont affirmé que l'environnement des affaires à Madagascar s'est déjà stabilisé. Les actions du Gouvernement actuel sont en marche, ce qui rassure nos investisseurs », rajoute le chef de la délégation de MEDEF International à Madagascar. A noter que cette visite de MEDEF International a surtout pour objectif d'échanger avec les autorités locales concernant le projet de réformes, et cela afin de renforcer l'attractivité de Madagascar et les relations économiques entre les deux pays.

Pour précision, MEDEF (Mouvement des entreprises de France) est la principale organisation des employeurs en France avec près de 173 000 membres et représentant plus de 10 millions de salariés. Créé en 1989, MEDEF International a donc pour objectif de représenter le MEDEF dans le monde afin de renforcer la position des entreprises françaises au niveau international, et cela à travers des actions collectives, principalement dans les pays émergents et en voie de développement comme Madagascar.

Rova Randria

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff