Publié dans Economie

« Paositra Malagasy » - Réouverture de l’agence à Vasacoss après des décennies

Publié le mercredi, 09 octobre 2019

Aux oubliettes. L’agence de la poste à Vasacoss était fermée pendant des années. Des rumeurs circulent même que l’endroit est devenu un cimetière. Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la Poste, le 25ème anniversaire de « Paositra Malagasy », la clôture du 15ème anniversaire du produit « Tsinjo lavitra » et du 145ème anniversaire de l’Union postale universelle (UPU), cette agence d’institution financière  a profité de l’occasion pour redonner vie à son bureau sis à Vasacoss. L’événement s’est tenu hier au sein de l’établissement. 

Toute l’équipe de « Paositra Malagasy » avait le sourire sur le visage et la joie au cœur durant l’inauguration puisqu’il s’agit du 255ème bureau de la poste à Madagascar.  « Notre équipe a eu l’idée de créer un nouveau bureau situé entre la poste d’Antanimena et celle de 67ha il y a sept mois. Les travaux ont par la suite démarré après trois mois. Aujourd’hui, nous sommes ravis d’inaugurer notre 255ème bureau à Madagascar et en même temps la 15ème  agence pour Antananarivo. "Paositra Malagasy" possède ainsi le plus grand nombre d’agences d’institution financière dans la Grande île. A noter que nous ouvrirons pour bientôt un nouveau bureau pour les colis à Alarobia », se réjouit Ranarison Richard, directeur général de la poste, durant son discours. Cette nouvelle agence emploie quotidiennement deux contrôleurs et possède sept caisses fonctionnelles.

Un redressement

La rénovation des bâtiments ainsi que l’amélioration de la structure de la poste figurent parmi les stratégies pour redresser ce département rattaché au ministère des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique. En effet, au cours des dernières années, le résultat financier de « Paositra Malagasy » à la fin de son exercice comptable était déficitaire. Cette année, l’institution prévoit une amélioration de son compte. « Nous prévoyons déjà un budget excédentaire cette année à la fin de notre exercice », avance le directeur général. « Paositra Malagasy » contribue ainsi à l’inclusion financière. Elle offre les mêmes services que les banques primaires à travers les retraits, dépôts, épargnes et les transferts d’argent, que ce soit au niveau national ou international. En ce moment, la banque mobile « Paositra Money » compte 12 000 utilisateurs dans toute l’île. Quant au produit « Tsinjo lavitra », la poste a déjà distribué 500 000 livrets jusqu’à ce jour.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff