Publié dans Economie

Consommation - Flambée des prix du gaz domestique

Publié le lundi, 10 février 2020

On ne s’y attendait pas ! Les bouteilles de gaz de la marque Vitogaz ont affiché de nouveaux prix depuis hier, auprès des revendeurs. Désormais, la bouteille de 9 kg s’achète à 65 000 ariary, au lieu de 56 000 ariary. Et le prix de la bouteille de 12,5 kg est maintenant de 90 000 ariary, alors qu’avant c’était autour de 80 000 ariary, et ainsi de suite. Cette hausse surprend tout le monde vu que l’année dernière, avec l’exonération de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur le gaz domestique, instaurée par la Loi de Finances 2020, les consommateurs se sont au contraire attendus à une baisse des prix sur le marché. L’Etat a notamment adopté cette décision pour rendre le gaz domestique plus accessible au grand public, et assurer notre transition énergétique vers des ressources plus vertes.

 

Effectivement, jusqu’à aujourd’hui, les ménages malagasy utilisent pour la majorité du charbon de bois. Un vrai problème notamment pour notre environnement, plus particulièrement pour nos ressources forestières autant que pour notre santé. Ce problème risque de rester au même stade, avec cette hausse de prix du gaz, surtout que la différence de coût entre les deux combustibles permet déjà d’acheter près de la moitié d’un sac de charbon. En grande partie, les consommateurs malagasy raisonnent sur ce qu’ils peuvent dépenser et non sur ce qu’ils peuvent économiser en utilisant tel ou tel produit. De ce fait, les clients de Vitogaz se plaignent déjà au lendemain de cette augmentation des prix. Ils ne comprennent pas vraiment la raison de cette hausse, étant donné la situation actuelle. Il reste à voir si tous les revendeurs de gaz domestique ont déjà suivi cette tendance.

Recueillis par Rova Randria

 

Fil infos

  • Montée des eaux de la Sisaony - Avis de menace de danger dans la plaine de Tana
  • Président Andry Rajoelina dans le Sud - Aides d'urgence et solutions durables contre le Kere
  • Ny Rado Rafalimanana - Les bluffs grossiers de l' « ambassadeur »
  • Reboisement - Christian Ntsay et son équipe s’y mettent !
  • Ludovic Adrien Raveloson - Le député déchu toujours en cavale
  • Haute Cour de Justice - Les premières mises en accusation attendues au mois de mai
  • Jean Yves Le Drian sur les îles éparses - Bientôt une seconde réunion de la commission mixte
  • Affaire « Tahisy » - La mère de la défunte de nouveau enquêtée
  • Lutte contre le Kere - L'Etat apporte des solutions
  • Velirano, un an après - Les projets présidentiels en marche

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff