Publié dans Economie

Carburant - La panique de la surconsommation vite dissipée

Publié le dimanche, 22 mars 2020

Les stocks sont amplement suffisants pour tout Madagascar. L’annonce de l’entrée du coronavirus dans le pays a un tant soit peu créé la panique auprès de la population, plus particulièrement dans la Capitale. De ce fait, bon nombre de consommateurs ont fait la queue auprès des différentes stations- services de la ville, durant la matinée du samedi, de peur d’une pénurie. Toutefois, à la fin de la journée, chaque automobiliste et motocycliste ont été servis à leurs besoins. Et la longue file d’attente s’est vite dissipée.

Effectivement, tous les acteurs de la filière hydrocarbures ont déjà pris les devants pour éviter toute pénurie ou autre, et ce, dans tout Madagascar. Ainsi, l’Office malgache des hydrocarbures a tenu à rassurer les consommateurs durant le week-end dernier que : « depuis le mois de décembre 2019, grâce à la mise en œuvre d'un plan bien établi pour obtenir un approvisionnement continu, Madagascar dispose désormais d'un stock suffisant en matière de carburant. Toutes les mesures ont été mises en place, de l’importation à la distribution, pour que les stocks de carburants du pays puissent répondre aux besoins de la population malagasy, même dans ce genre de situation. Ainsi, rien que pour ce mois de mars, nous avons déjà été approvisionnés deux fois. Le premier bateau est arrivé le 13 mars dernier. Et le déchargement du dernier arrivage de vendredi passé est déjà en cours à Toamasina. Et le bateau est déjà reparti pour récupérer la prochaine livraison pour le mois d’avril ».

Ce dernier chargement contient ainsi 16 millions de litres de super carburant, 2,6 millions de litres de pétrole lampant et 52 millions de litres de gasoil. En outre, les dépôts d’Alarobia et de Soanierana sont pleins actuellement, suffisants pour les 20 prochains jours. Les quantités acheminées journalièrement depuis Toamasina se poursuivent sans encombre. Elles sont même supérieures aux besoins d'Antanarivo et ses environs. Du côté des compagnies pétrolières en effet, pour Galana par exemple, toutes les dispositions nécessaires pour éviter d’éventuelles ruptures de stock suite aux communications sur le coronavirus. Ainsi,  toutes ses stations sont et seront régulièrement approvisionnées sur l’ensemble du pays.

En tout cas, l'arrivée  du prochain navire d’importation est déjà programmée. Des dispositions sont prévues pour permettre la réception des navires pétroliers tout en respectant rigoureusement les consignes de 14 jours émises par les autorités sanitaires pour éviter la propagation du COVID-19.

Rova Randria

Fil infos

  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  
  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90

La Une

Editorial

  • Face-à-face mitigé
    La Session ordinaire des deux Chambres du Parlement bat son plein. Comme le stipule le texte fondamental, la première session se consacre essentiellement à l’examen et à l’adoption de la Loi de finances rectificative (LFR) de l’exercice budgétaire en cours et aux présentations des rapports d’activité de l’Exécutif devant le Parlement avec en toile de fond dominant le traditionnel face-à-face qui, au fil du temps, se transforme en « bras de fer » mettant aux prises élus du peuple et membres du Gouvernement.  

A bout portant

AutoDiff