Editorial

Gravissime !

Publié le dimanche, 02 avril 2017
Larousse définit le mot « gravissime » par « extrêmement grave ». Une situation qui atteint un point ultime de gravité. Le pays végète dans un état de dégradation avancé. La ruine et la déconfiture nous menacent sérieusement tous. Sur le plan moral et économique, les dégâts s’amplifient et atteignent des proportions inquiétantes et préoccupantes.La recrudescence de l’insécurité… sécuritaire, d’un niveau de cruauté et d’atrocité jamais vécu auparavant, d’abord, pose réellement problème. Nul n’est épargné, sauf peut-être les Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra ou d’Iavoloha, ainsi que les autres de Mahazoarivo ou ailleurs.

Sacrées sexagénaires !

Publié le vendredi, 31 mars 2017
Pour la vie d’un homme, atteindre les soixante ans d’âge c’est le moment de partir à la retraite. Il ne fait plus partie désormais de ce qu’on appelle la « population active ». Pour une association ou organisation quelconque, à 60 ans, on atteint la maturité, certes, mais ce n’est que le début des enjeux et des défis. La Confédération africaine de football (Caf) célèbre cette année ses 60 ans. Un long parcours truffé d’embûches, des hauts et des bas. Elle vient de se doter d’un nouveau président, le Malagasy Ahmad, le désormais ex-président de la Fédération malagasy de football…

Dans la dignité !

Publié le lundi, 27 mars 2017
Nous avions déjà eu l’occasion d’évoquer, ici, le minimum de conduite à tenir autour de la commémoration de la date du 29 mars 1947 afin de réveiller les consciences. A la veille de ce jour historique, on ne peut pas rester indifférent sans émettre, en toute humilité, un rappel qui nous parait indispensable. Les avis divergent, encore, concernant les tenants et aboutissants des « Evènements de 47 ». Les deux camps à l’époque, le pouvoir colonial et les leaders du Mouvement démocratique pour la rénovation de Madagascar (Mdrm) campaient sur leurs positions. Des « historiens » à la solde de…

Exemplarité !

Publié le dimanche, 26 mars 2017
La campagne électorale pour la présidentielle bat son plein en France. A quelque petites semaines de l’échéance du premier tour, les esprits s’échauffent et la bataille s’annonce rude. Les intentions de vote se confirment au fil des jours. A droite comme à gauche et même chez l’extrême droite, les révélations de scandales… financiers éclaboussent les candidats et aussi certains hommes politiques au pouvoir.

De l’eau, s.v.p. !

Publié le vendredi, 24 mars 2017
La semaine qui s’achève a été riche en thématiques. L’Organisation des Nations unies envoie, tout au long de l’année, des messages en direction des pays membres appelant à des réflexions collectives. Des messages axés sur des thèmes variés relatifs  à la vie quotidienne de la population n’ayant pas forcément des liens entre eux. Le bonheur, la poésie, le français ou l’eau, entre autres, sont autant de sujets intéressants les préoccupations de chacun. L’eau, cet élément vital pour toute vie sur terre, nécessite une attention particulière.

Constat mitigé !

Publié le jeudi, 23 mars 2017
Les Journées internationales (Ji) se suivent et ne se ressemblent pas. Selon le calendrier établi par l’Organisation des Nations unies (Onu), il se trouve que « mars » est le mois de l’année où tous les jours ont été dédiés chacun à un thème précis et que chaque pays membre est convié à les célébrer. Ce 21 mars, ce fut la Ji de la langue française.Si la Journée internationale du bonheur, le 20 mars, passait inaperçue dans le pays pour des raisons que l’on pouvait imaginer facilement, celle de la langue française, le 21, a été marquée d’une pierre blanche par le…

Fil infos

  • Andry Rajoelina contre l’insécurité - L’arrêt de l’exportation bovine en perspective
  • Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle
  • Atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat - Pety Rakotoniaina de nouveau en prison
  • Election présidentielle - Narson Rafidimanana et 150 maires séduits par le programme de Rajoelina
  • Déstabilisation et manœuvres de coup d'Etat - Des mains étrangères au cœur des soupçons
  • Conseil du Fampihavanana Malagasy - Perte de crédibilité confirmée !
  • Permis et carte grise biométriques - Accusés, levez-vous !
  • Antoko Repoblikanina - Le dernier- né des partis politiques à Madagascar
  • Mbola Rajaonah, le pestiféré - Sur les traces de Claudine Razaimamonjy
  • Trafic de bois précieux au Vakinankaratra - Deux femmes proches de Rajaonarimampianina dans le coup

La Une

Editorial

  • HVM, que reste-t-il ?
    Alors que toutes les formations politiques, du moins celles dignes de leur stature, resserrent les rangs pour affronter la course en vue de la magistrature suprême, le parti du Président démissionnaire Hery Rajaonarimampianina s’effrite. Le parti au pouvoir va en ordre dispersé.  Les démissions se succèdent. Une défection cache une autre ! A ce rythme, le parti présidentiel, une formation politique, sûre de sa puissance, à  l’époque, et qui défiait avec un certain orgueil et d’une fierté, mal placée, les autres serait d’ici peu une carcasse d’ossements, sans âme, ni corps,  l’ombre de lui-même ! Les « départs définitifs » se poursuivent. Et la liste n’est pas exhaustive !

A bout portant

AutoDiff