Publié dans Politique

Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux

Publié le vendredi, 22 mai 2020

La crise sanitaire provoquée par l’épidémie du coronavirus n’empêche pas les Evêques de s’exprimer sur la situation nationale. Dans une déclaration publiée hier, la Conférence des Evêques de Madagascar (CEM), sous la présidence du Cardinal Désiré Tsarahazana, interpelle sur plusieurs phénomènes qui marquent la société malagasy dans ce contexte exceptionnel. « Cette pandémie a montré la fragilité et les limites des êtres humains. Cela nous a aussi permis de nous tourner vers Dieu bien qu’on n’ait pas pu tenir les messes à l’église », soulignent les Evêques. 

La CEM ne manque pas de ponctuer les efforts déployés par les autorités étatiques dont le Président de la République et le Gouvernement qui mènent le combat contre le Covid-19. A cela s’ajoutent les autres acteurs comme les membres du Centre de commandement opérationnel (CCO), les Forces de l’ordre et les élus qui agissent chacun à leur niveau pour contenir la propagation de l’épidémie et préserver la vie des compatriotes. La communauté des Evêques catholiques se dit également reconnaissante des efforts fournis jusqu’ici tout en encourageant les dirigeants dans la prise de décision qui a un impact direct sur la vie de la population. Les leaders religieux n’oublient pas d’adresser leur reconnaissance aux médecins et membres du personnel de santé qui sont en première ligne dans la prise en charge des malades ainsi qu’aux chercheurs qui utilisent les plantes en tant que « création de Dieu » pour trouver des solutions de guérison.

Outre l’épidémie du Covid-19, les leaders de l’église catholique  attirent l’attention sur la propagation du paludisme, de la dengue, et des autres maladies courantes qui provoquent la perte de vies humaines. « Le moment est venu d’améliorer la santé publique », insiste la CEM. 

Pour une entraide

Toujours dans le contexte de crise sanitaire, les Evêques soulignent la place importante  des professionnels des médias. En cette période d’avancée de la technologie, les chefs religieux de l’EKAR lancent un vibrant appel à l’attention des citoyens en vue de faire preuve de sagesse dans l’utilisation des réseaux sociaux. « Il faut éviter de véhiculer des fausses informations qui troublent l’opinion publique qui est déjà secouée par la peur », indique la CEM. Concernant la situation des écoles et face à l’interrogation des parents sur l’éventualité d’une année blanche, les Evêques disent être en attente d’un plan bien défini de la part des responsables de l’éducation.

Puisque le confinement présente des impacts sur l’économie en général et le gagne – pain des ménages en particulier, la Conférence des Evêques encourage l’entraide entre les citoyens. « Que les plus forts veillent sur les plus faibles, que les riches donnent aux pauvres », indique la CEM qui déplore, au passage, le détournement des aides de l’Etat au détriment des plus vulnérables.

Dans la poursuite de la lutte contre le Covid-19, l’église catholique invite les fidèles à respecter scrupuleusement les mesures sanitaires tout en annonçant l’annulation de plusieurs évènements dont le congrès eucharistique national et la célébration de la journée nationale des enfants prévus se tenir respectivement en juin et septembre prochains.

Sandra R.

Fil infos

  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim
  • Crise sanitaire - Un parfum de récupération politique dans l’air !
  • Ministère de l’Education nationale - 8 milliards d’ariary dépensés pour l’achat … de bonbons !
  • Roland Ratsiraka - La manœuvre machiavélique d’un politicien déchu
  • Coronavirus - Les législations autorisent des prises d'initiatives locales  

Editorial

  • Uni pour une cause
    Madagasikara resserre les rangs pour une cause plus que vitale. Le Chef de l’Etat, Rajoelina Andry Nirina, lors de la dernière intervention dans le cadre d’une « émission spéciale » sous forme d’une interview, appelle à l’unité sans faille de tous les Malagasy. Madagasikara affronte, au même moment, trois défis majeurs au terme desquels tous les Malagasy n’ont point pas le droit de rater. L’état d’urgence sanitaire national, la « récupération » des Iles malagasy (Iles Eparses) et la restauration suivie des travaux de construction du « Kianja Masoandro ».  

A bout portant

AutoDiff