Notice: Undefined property: stdClass::$numOfComments in /var/www/clients/client5/web10/web/components/com_k2/views/item/view.html.php on line 264
Publié dans Politique

Elections municipales 2019 - Antananarivo à la recherche de la perle rare !

Publié le mercredi, 17 avril 2019

Dans quelques mois, les tananariviens seront appelés aux urnes pour élire le nouveau maire d’Antananarivo. Un rendez  – vous à ne surtout pas manquer par les citadins de la Capitale étant donné la grande désillusion qui a suivi l’élection de Lalao Ravalomanana il y a près de 4 ans. Une désillusion due à l’absence de réalisations qui ont pourtant été promises par l’ex – Première Dame et son époux au moment de la campagne électorale. D’aucuns n’ignorent, aujourd’hui, la chute vertigineuse voire  la déchéance totale qu’a connu et continue de connaître la Ville des Mille.  Inondation à chaque période pluvieuse, amoncellement d’ordures partout, constructions illicites dans tous les recoins, remblayages, gabegie dans les marchés, mauvais état des routes et des ruelles, etc. La liste est longue. Evoquer la situation de la Capitale n’amène rien de positif à l’esprit. Antananarivo a perdu tout son charme et se voit même dépassée de loin par les autres grandes villes de Madagascar en termes de propreté et de modernité. Une situation de désolation qui n’a que trop duré.


Rectifier le tir
Les prochaines élections municipales constituent, plus que jamais, une opportunité pour les tananariviens de rectifier le tir. Les noms de plusieurs candidats potentiels commencent déjà à circuler. Certains leaders politiques ont même déjà fait savoir de manière directe ou indirecte leur intention de briguer le poste de maire d’Antananarivo. Quels seraient alors les critères que le prochain nouveau magistrat de la Capitale devrait avoir ? De nombreux observateurs estiment que le maire ne doit en aucun cas être issu du parti présidentiel ni de l’opposition. Les expériences politiques du passé ont, en effet, démontré qu’un maire de l’opposition aura beaucoup de mal à coopérer avec le régime en place. En outre, les électeurs d’Antananarivo choisissent rarement un maire issu du parti au pouvoir.
Le futur occupant de l’Hôtel de ville devrait donc, en somme, être une nouvelle figure qui fera aussi office de perle rare. Une personne qui aura la lourde tâche de redorer l’image d’Antananarivo en tant que Capitale, de guérir tous les maux qui fragilisent cette circonscription municipale depuis plusieurs années, de redonner la confiance et la fierté d’être des habitants de la Ville des Mille aux tananariviens et enfin rétablir la dignité d’Imerina en tant que lieu historique. D’ici quelques mois, en juin ou juillet normalement, le
défi sera ouvert. Avis aux amateurs !
 La Rédaction

Fil infos

  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea admirés par tout un peuple
  • Festivités du 26 juin - Le Président Andry Rajoelina aux côtés de la population
  • Premier ministre Christian Ntsay - « La dette de 170 milliards d’ariary envers le secteur pétrolier apurée »
  • Coupe d’Afrique des Nations 2019 - « Alefa Barea ! »
  • Nouveaux contrats d’approvisionnement de la JIRAMA - En cours de finalisation !
  • Arrêt des subventions aux pétroliers - 240 milliards d’ariary disponibles pour des projets étatiques
  • Baisse conséquente du prix du pétrole lampant - Le régime priorise les plus vulnérables
  • Véronique Vouland Aneini - « Beaucoup d'espoirs se lèvent à Madagascar »
  • Maison centrale de Nosy Be - Les mineurs incarcérés avec les adultes
  • Code de la Communication - Lancement des consultations à Mahajanga

La Une

Editorial

  • Bien parti !
    Barea avec un score honorable de 2 à 2 face à la Guinée se trouve sur la bonne voie. Un match nul que les poulains de Dupuis vont capitaliser pour défier d'autres prétendants censés être favoris. Outsider et n'a pas honte de l'être, les sociétaires du Barea foncent. Pour une toute première participation aux joutes footballistiques continentales, les éléments de Faneva Ima impressionnent. Evidemment, l'équipe nationale guinéenne avec qui Barea devait rencontrer, en Groupe B, pour le premier match, relève d'un niveau technique assez abordable par rapport aux grandes équipes africaines mais la prestation de notre onze national n'a point démérité. A en suivre de près le match de samedi, il fallait quand même reconnaître que Barea sut déjouer les pièges de l'adversaire dont certains parmi les joueurs évoluent dans des équipes de prestige telles le Liverpool.    

A bout portant

AutoDiff