Publié dans Politique

Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations

Publié le lundi, 22 avril 2019

Comme chaque année, Pâques apporte son cortège de victimes d’accidents divers. Le bilan, encore provisoire, de l’HJRA Ampefiloha fait état de 1 mort et 82 consultations dont 47 hospitalisations. Dimanche soir, un homme de 25 ans  a trouvé la mort dans des circonstances tragiques à Itaosy. En effet, il était électrocuté pour une raison non encore élucidée. Son visage est rendu méconnaissable à cause des atroces brûlures. Cette perte en vie humaine est la seule à être signalée, du moins jusque vers le début de l’après-midi hier. Toutefois, le nombre de personnes blessées, victimes d’accidents de la route, est estimé à une vingtaine, hier matin. Au total, on a enregistré 19 victimes. 12 d’entre elles ont dû être hospitalisées. C’est le cas d’un groupe de personnes, une dizaine, qui ont subi un accident du côté de Soamahamanina. Certains se trouvaient dans un état critique. Ce qui a nécessité leur évacuation d’urgence à l’hôpital d’Ampefiloha vers 13h.  Il s’avère que la plupart des accidents de circulation les plus significatifs se sont produits dans la périphérie de la Capitale. La majorité des victimes blessées sont des utilisateurs de moto. Des polytraumatismes liés aux diverses chutes, elles-mêmes occasionnées par l’état d’ébriété,  ont été évoqués.

On a également signalé des cas de piétons qui se sont fait percuter par des voitures. Des témoins rapportent qu’un piéton, à cause d’une imprudence, était renversé par un poids-lourd à Ambohimangakely.   Les accidents dits à responsabilité civile, étaient peu nombreux. 8 cas ont eu lieu lundi dernier. Les rixes liées à la consommation d’alcool ont fait le plus grand nombre de victimes, notamment dans les quartiers défavorisés de la ville. Mais des cas de vindictes populaires à corréler avec le banditisme, ont été également signalés. Dimanche soir à Ambohitrarahaba, deux présumés agresseurs des usagers de motos, étaient tombés entre les mains des riverains particulièrement très remontés, et ce, après que ces derniers les eurent pourchassés en utilisant deux voitures. Des témoins affirment que les deux agresseurs ont brutalisé les passagers d’une moto à Andrononobe. Mais les bandits ne s’étaient pas attendus à ce que des témoins qui ont assisté à la scène les ont poursuivis.  Enfin, il y eut 23 consultations au service des réanimations médicales (REAMED) de l’HJRA. 8 cas ont été enregistrés hier. Seule une personne a souffert d’une consommation excessive d’alcool et une femme a voulu intenter à sa vie en prenant du médicament. 
Franck Roland

Fil infos

  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle
  • Réhabilitation du Rovan’Antananarivo - Modernisation et non dénaturation du patrimoine
  • Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux

Editorial

  • A la croisée
    La cinquième quinzaine du confinement tire déjà à sa fin d’ici quelques jours. Le Gouvernement se prononcera sur la suite à réserver de cette mesure tant décriée, le confinement, mais  vitale pour la survie de la population. Ainsi que les nouvelles consignes que le Chef de l’Etat Rajoelina Andry Nirina  donnera aux concitoyens. Une chose semble certaine, compte tenu de l’évolution inquiétante de la pandémie dans l’ensemble du territoire national, ce ne sera pour demain ni pour le lendemain la veille du déconfinement. La tâche n’est pas de tout repos mais en tant Chef de la magistrature suprême de la Nation, il lui incombe de droit et la tâche de décider ce qui est utile pour le bien de tous et de ce qui est nécessaire pour les intérêts majeurs du peuple.Le pays se trouve à la croisée des chemins. Il n’y a pas trente-six directions auxquelles il faut choisir pour…

A bout portant

AutoDiff