Publié dans Politique

Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays

Publié le mercredi, 15 mai 2019

Abhay Kumar, le nouvel ambassadeur de la République de l’Inde à Madagascar a présenté ses lettres de créance au Président de la République, hier dans la matinée, au Palais d’Etat d’Iavoloha. L’occasion pour lui d’annoncer qu’un appareil de radiothérapie sera bientôt inauguré par l’Inde et Madagascar très prochainement, qui permettra de traiter des milliers de patients atteints du cancer. Dans le domaine de l’énergie renouvelable, l’Inde fera parvenir deux ingénieurs spécialisés dans l’énergie solaire pour donner des formations quant à l’utilisation des panneaux solaires.

D’ici la fin de l’année 2019, 600 personnes sont prévues recevoir ces formations. Deux ingénieurs agricoles arriveront également pour aider Madagascar pour la cartographie des terres cultivables à Madagascar et ce dans le but d’aider à l’optimisation de la production rizicole malagasy. Par ailleurs, L’Inde poursuivra l’octroi de bourses aux étudiants malagasy désirant y poursuivre leurs études.

« C’est un honneur pour moi de travailler avec les collaborateurs du Président de la République afin de renforcer les relations entre l’Inde et Madagascar », a commenté le nouvel ambassadeur au cours d’une interview en marge de la présentation de ses lettres de créance.

Dans la foulée, le nouvel ambassadeur de la Pologne à Madagascar, Jacek Bazanski, a présenté ses Lettres de créance au Président de la République dans la foulée.  Parmi les points abordés lors de l’entrevue, la Pologne par le biais de son ambassadeur, désire accroître les relations commerciales entre les deux pays notamment dans le secteur de l’exportation dont celui de la vanille de Madagascar. La Pologne est également disposée à fournir des machines susceptibles d’aider Madagascar dans le développement de sa production agricole.

 La Rédaction

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff