Publié dans Politique

Meurtre aux 67 ha - Le présumé assassin arrêté à Toliara

Publié le lundi, 08 juillet 2019

J…, l’assassin de Gaël un natif de la capitale du Nord est arrêté à Toliara le 12 juin dernier. Le meurtre en question a eu lieu le 26 décembre 2017 vers 2h du matin  près d’un bar des 67ha Nord Est. J… a carrément ouvert la gorge de sa victime à l’aide des tessons de bouteilles. Gaël a été transporté d’urgence à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona où il a succombé à  ses blessures peu de temps après. Quant à l’assassin, il a pris la fuite. Certaines personnes à l’époque ont affirmé qu’il avait pris un vol en direction de la Région Sava. Quoi qu’il en soit, il importe de savoir que c’est un récidiviste et qu’il a dans la conscience le meurtre de plusieurs personnes dont celui d’un jeune homme en 2014 à Sambava. La  victime sortait d’une boîte de nuit quand J. l’a  sauvagement tué.  Du coup les observateurs ne peuvent s’empêcher de demander comment un tel criminel a pu sortir de prison.

Pour revenir à son arrestation, le mérite revient au procureur de Toliara lequel l’a tout de suite identifié sur la plage de Mangily. Sans perdre du temps le procureur a alerté les gendarmes qui l’ont immédiatement arrêté. Actuellement celui-ci se trouve en prison mais il y a de fortes chances qu’il soit  transféré à Tsiafahy.  Toutefois, on croit savoir qu’un riche opérateur de la Région Sava cherche tous les moyens pour libérer J. sous prétexte que ce criminel fait partie des membres de sa famille. Et alors. Qui est-il pour croire que lui et sa famille sont  au-dessus de la loi ? En tout cas la famille de Gaël salue la conscience professionnelle et l’intégrité dont fait preuve le procureur de Toliara.
 A.Lepêcheur

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff