Publié dans Politique

Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés

Publié le lundi, 15 juillet 2019

Reconnaissance du mérite. Les joueurs de l'équipe nationale de Madagascar de football ont été décorés au rang de « Chevalier de l'ordre national », hier. La récompense leur a été remise par le Président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina, au Palais d'Etat d'Iavoloha. « C'est une chose importante que vous avez montré durant les matchs de la Coupe d'Afrique des Nations. Vous nous avez rendus fiers. Vous avez ravivé le feu du patriotisme et avez réussi à unir tous les Malagasy », a indiqué le Président de la République avant de remettre les décorations aux joueurs et au sélectionneur français des Barea, Nicolas Dupuis.

 

Dans un discours de quelques minutes, prononcé notamment devant les partenaires du football malagasy, le Chef de l'Etat est revenu sur l'épopée des Barea, arrivés en quarts de finale pour leur première participation, durant cette Coupe d'Afrique des Nations 2019. Une épopée qu'il espère être le fondement de quelque chose de plus grand pour l'équipe nationale de football malagasy. « Nous espérons aujourd'hui que Madagascar brillera désormais et que le pays ne sera plus au dernier rang en Afrique mais parmi les premiers, cela grâce aux efforts que vous avez faits. Vous avez fait frémir le peuple malagasy. Vous lui avez fait peur et lui avez fait crier. Vous lui avez donné de la joie, vous lui avez donné des raisons de se réjouir, vous lui avez fait pleurer. Mais le plus important c'est que vous avez  redonné aux malagasy une raison d'espérer. Je vous félicite pour vos efforts. Vous avez porté haut le flambeau national.  Ce n'est qu'un début. Nous sommes à vos côtés pour vous aider à aller plus loin. J'espère et je crois que les Barea deviendront grands et dignes. Nous irons au bout, un jour ou l'autre », a affirmé le locataire d'Iavoloha.

Hier, comme il l'a promis, le Président de la République a remis 250 000 dollars aux Barea à titre de prime de performance pour la qualification pour les quarts de finale de la CAN. Une somme qui vient s'ajouter notamment aux 700 millions  d'ariary qui avaient été remis par le Président Rajoelina à l'équipe nationale à Akamasoa Andralanitra avant le départ de l'équipe vers l'Egypte et aux 25 000 dollars offerts aux Barea en Egypte par le ministre des Sports malagasy Tinoka Roberto. Au total, l'Etat malagasy a déboursé 1 720 380 000 ariary pour les Barea de Madagascar. Avant cette réception officielle d'Iavoloha, les joueurs des Barea avaient reçu la reconnaissance du peuple. De retour au pays le samedi 13 juillet, les joueurs ont eu un accueil digne des champions. Des milliers de malagasy étaient présents dans la Capitale pour les remercier.

Recueillis par Lalaina A.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff