Publié dans Politique

Besalampy - Et la TVM réapparaît

Publié le mardi, 30 juillet 2019

Suspendue depuis près de quatre ans, pour cause de défaillance d’émetteurs, les émissions de la Téléviziona malagasy (TVM) et la Radio nasionaly malagasy (RNM) sont de nouveau accessibles pour la population du District de Besalampy. Le ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo est descendu dans cette localité, hier, pour remettre de nouveaux matériels au siège de la TVM et de la RNM à Besalampy.  Hier, la population de ce  District de la Région Melaky, dans l’Ouest de Madagascar, a pu suivre de nouveau les programmes de la chaîne nationale sur le canal UHF. Ces dernières années, elle était obligée de recourir aux chaînes cryptées pour pouvoir regarder la TVM.
La réémission de ces chaînes nationales est une doléance émise par la population locale, lors d’une descente du Premier ministre Christian Ntsay dans cette localité, il y a quelques semaines. Le chef du Gouvernement s’était alors engagé à trouver des solutions rapides pour répondre aux doléances de la population. Une demande qui n’a pas tardé à être concrétisée par le Gouvernement par l’intermédiaire du ministre de la Communication.

Le rétablissement des émissions des chaînes nationales dans toutes les localités de Madagascar est une priorité du département ministériel de la Communication, a rappelé la ministre Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, hier au cours de sa prise de parole à Besalampy. Dans ce sens, 7 Districts ont déjà bénéficié d’une aide matérielle « émetteur radio et télévision » depuis les six derniers mois. Les doléances de la population ne doivent pas être sous estimées, souligne la ministre. La panne des émetteurs avait handicapé Besalampy. La dotation de matériel débutée hier sera continue, précise la ministre, et ce, afin d’améliorer la qualité de service offerte à la population.
 La Rédaction

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent

Editorial

  • Quelle chance !
    Coup de théâtre ! Ravalomanana Marc n’est pas candidat. Finalement, il décline l’offre des caciques du parti (TIM) et celle du RMDM (plate-forme de l’opposition) qui voulaient le propulser au starting-block à l’élection communale à Antananarivo prévue ce 27 novembre 2019. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière minute, au son de cloche de la clôture. En fait, Ravalomanana mit à sa place un jeune de trente-trois ans, Ny Riana Tahiry Randriamasinoro, administrateur civil de son état et secrétaire général de la mairie en cours. Un illustre totalement inconnu du bataillon ! Apparemment, Ravalo a omis de consulter l’état-major du parti, entre autres les députés. Il les a mis devant le fait accompli.  

A bout portant

AutoDiff