Publié dans Politique

Visite du Pape François à Madagascar - Pas de canonisation au programme

Publié le lundi, 05 août 2019

Ce sera pour une autre occasion. Dès l’annonce de la venue du Pape François à Madagascar, des catholiques se sont tout de suite attendus à la canonisation de la bienheureuse Victoire Rasoamanarivo, la première Malagasy élevée à ce rang. Effectivement,  béatifiée le 30 avril 1989 à  Antananarivo par le Saint Pape Jean Paul II, les fidèles ont pensé que 30 ans après, elle sera canonisée. Toutefois, ce ne sera pas pour cette fois-ci. Et, même si la canonisation n’est pas au programme, le Pape François visitera quand même la tombe de la bienheureuse, le 07 septembre prochain. « Le Pape vient ici pour une visite apostolique, c’est pour cela que la canonisation de la Bienheureuse Victoire Rasoamanarivo ne figure pas dans le programme. En tout cas, la visite de sa tombe montre déjà le grand intérêt que lui porte le Pape François. C’est déjà un grand signe de respect. Une attention particulière tendant déjà vers cette canonisation. Mais les autorités devront veiller à la bonne élaboration du dossier et au respect des procédures pour arriver à cela », précise  le père Germain Rajoelison, vice-coordinateur de la visite du Pape  à Madagascar, hier, lors de la présentation du programme officiel du voyage apostolique du Pape François au Mozambique, à Madagascar et à Maurice, au siège de la Nonciature à Ivandry. En dehors de cette visite, le programme sera bien rempli avec la grand-messe au domaine diocésiain de Soamandrakizay  et la visite de la ville de l’amitié « Akamasoa », sans oublier les diverses


rencontres. 
Liste définitive
En tout cas, les organisateurs que ce soient au niveau de l’Eglise catholique (ECAR) ou encore au niveau de l’Etat  malagasy sont sur le qui-vive pour veiller au grain, et ce, à un mois jour pour jour de la venue officielle du Pape à Madagascar. L’ECAR devrait finaliser la liste définitive des personnes souhaitant assister à la grande messe cette semaine, sauf exception pour certains diocèses. Les grand travaux du domaine qui accueillera cette grande messe sont déjà presque achevés, il reste quelques derniers détails à régler.
Rova Randria

Fil infos

  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs
  • Voiture administrative et location de l'Hôtel de ville - Les bourdes des dirigeants dénoncées !
  • Lalao Ravalomanana et Riana R. - L’heure de rendre des comptes !
  • Menace du TIM - Un pansement sur une jambe de bois
  • Vote historique - Tana élit un maire pro-régime pour la première fois !

La Une

Editorial

  • Non-évènement !
    Deux rigolos du microcosme politique local se rencontrent quelque part sous d’autres cieux. Deux personnages du genre énergumène ayant quelques points en commun trament ailleurs sous prétexte, dit-on, de dénoncer des fraudes électorales. Ils sont tous deux d’anciens Chefs d’Etat, et d’un. Ils ont fini chacun leur mandat en queue de poisson. En bref, des « indésirables » dans leur propre pays. De connivence avec quelques individus de la même « espèce », ils fomentent la pagaille ailleurs pour déstabiliser voire même renverser le régime en place. En réalité, leur manigance ne rime à rien. Etant des rejetés sinon des recalés pas plus lourds que le poids d’un brin de cheveu,  Ravalomanana Marc et Rajaonarimampianina Hery, car il s’agit d’eux, des « poids plumes », ne pèsent pas trop pour pouvoir renverser la tendance. Leurs gesticulations ne méritent même pas qu’on y prête attention. C’est un non-évènement ! Seulement, des observateurs avertis et pointilleux s’accordent à déduire…

A bout portant

AutoDiff