Publié dans Politique

Agressions de piétons à Itaosy - Un suspect recherché par la Justice tombe dans les filets de la Police

Publié le mardi, 10 septembre 2019

Lundi dernier, un jeune suspect de 20 ans fut arrêté par les limiers du commissariat d’Itaosy. En réalité, le concerné a été recherché depuis longtemps par la Justice, qui l’a frappé d’un mandat d’arrêt. Vers le milieu de la matinée ce lundi- là, une femme, la même qu’il a déjà agressée il y a quelques mois de cela, retombait dans le piège du bandit à Amboatavo Itaosy. Mais la victime a rapidement appelé la Police. Dès que le suspect a vu les Forces de l’ordre venir vers lui, l’agresseur a voulu prendre la fuite. Mais il n’a pas pu aller plus loin car les limiers l’ont attrapé quelques mètres à peine plus loin. Durant son audition, il a reconnu que ça fait des années qu’il pratique le banditisme et prend des piétons pour cible. Et qu’il subtilise systématiquement des téléphones et des sommes d’argent. Les riverains peuvent donc pousser un ouf de soulagement après l’interpellation de ce dangereux bandit, qui a eu déjà maille à partir avec les Forces de l’ordre, la Justice notamment.
F.R.

Fil infos

  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent
  • Propagation de fausses nouvelles - Le verdict attendu pour jeudi
  • Canal des Pangalanes et Route nationale 5 - Andry Rajoelina supervise le début des grands travaux
  • Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés
  • Lutte contre la corruption - Madagascar sur la voie de la coopération judiciaire internationale
  • Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

La Une

Editorial

  • Intouchables ou impénétrables !
    La réelle volonté d’assainir le régime existe-t-elle vraiment ? La détermination du Président Rajoelina Andry de traduire en actes le Velirano (point XI) est-elle concrètement partagée avec toutes les autorités compétentes notamment celles chargées de traquer les auteurs de malversations financières ou autres ? On a la triste impression que la culture de l’impunité dans le « jardin » de la République serait, le conditionnel est de rigueur, encore et toujours florissante. Tout comme la culture du chanvre dans la grande forêt du Nord où les « cultivateurs » n’ont pas de souci à se faire. L’immunité dont bénéficient les hauts responsables ou les parlementaires du pays devient une sorte de bunker impénétrable.

A bout portant

AutoDiff