Publié dans Politique

Gouverneurs des banques centrales de la SADC - La première réunion à Antananarivo

Publié le vendredi, 13 septembre 2019

Une grande première pour les gouverneurs des banques centrales des pays membres de la SADC. Banky Foiben’i Madagasikara a hébergé
du 11 au 13 septembre la 49ème réunion du Comité des Gouverneurs des Banques Centrales (Committee of Central Bank Governors, CCBG) de la SADC. 75 délégués représentant 15 Banques Centrales des pays membres de la Communauté, se sont réunis au Carlton Anosy.  L’objet de ces réunions porte sur le suivi des projets inscrits dans le processus d’intégration monétaire et financière des Etats de la SADC. Les rencontres aboutissent sur des délibérations des Gouverneurs autour des sujets se rapportant à plusieurs domaines de la coopération. Il s’agit notamment du contrôle de change, du système de paiement, des politiques de réglementation et de surveillance du système bancaire ainsi que des technologies de l’information et de la communication supportant les fonctions des Banques Centrales. A titre d’information, le CCBG a été institué au sein de la SADC depuis 1995 comme organe spécialisé ayant pour mission de faciliter la coopération étroite entre les Banques Centrales des Etats membres.

Composé des gouverneurs des banques centrales de ces Etats, le comité est chargé de promouvoir le développement des institutions et des marchés financiers par la mise en œuvre en commun de politiques en matière de finances, d’investissement et de change. Le CCBG se réunit officiellement deux fois par an et est précédé lors de chaque session de la réunion du Comité des techniciens des Banques Centrales (Committee of Central Bank Officials, ou CCBO).
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff