Publié dans Politique

Représentants de Madagascar à l'extérieur - Les Enarques d'Androhibe priorisés

Publié le dimanche, 15 septembre 2019

Conformément aux dispositions de l'article 09 alinéa 3 du décret n° 2019-062 du 01 février 2019 fixant les attributions ainsi que l'organisation générale du ministère des Affaires étrangères (MAE), cette institution publique  effectue actuellement des rapatriements et des affectations des représentations extérieures de Madagascar, des agents, toutes catégories confondues, aux motifs d'admission à la retraite ou d'expiration de titre de séjour.Par conséquent, d'autres agents seront redéployés dans les représentations extérieures de Madagascar pour nécessité de service et afin de garantir le bon fonctionnement de l'administration. Désormais, le MAE va mettre fin aux pratiques de favoritisme bénéficiées par les personnes proches de l'administration.

Ce sont notamment les hauts cadres formés par l'Ecole nationale d'administration de Madagascar (ENAM) et des agents ayant longtemps servi auprès de ladite institution qui seront privilégiés. « Nombreux  sont les agents  sortant de l'ENAM disposant des expériences et compétences indispensables mais n'ont jamais décroché des postes à l'extérieur. Or, en suivant les procédures, ces agents doivent acquérir des expériences   au  niveau local pour réunir toutes les conditions nécessaires validant leur nomination à l'extérieur », affirme une source auprès du ministère des Affaires étrangères. En effet, la mobilité du personnel du MAE sera désormais réglementée afin de respecter le principe de rotation entre les différents services du ministère au sein du département central ainsi qu'au niveau des représentations extérieures  précise-t-il. D'après le communiqué publié par ce ministère, cette action prônera  la transparence au sein  du ministère.Cette démarche vise à insuffler un dynamisme nouveau et à renforcer l'efficacité et l'efficience du dispositif diplomatique malagasy. En outre, une telle initiative s'inscrit également dans l'optique de la professionnalisation des agents de l'Etat. A cet effet, un plan de carrière desdits agents sera incessamment soumis à l'Exécutif.

Il est important de rappeler qu'en plus des personnels travaillant dans différents services, le nombre des représentants extérieurs compte à cette date 20 ambassades et 2 consulats généraux.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff