Publié dans Politique

Andry Rajoelina à Mahajanga - Lancement du projet de construction de 10 immeubles

Publié le vendredi, 04 octobre 2019

La concrétisation des Velirano continue ! Après le début des chantiers à Toamasina, c’est maintenant au tour de Mahajanga de voir les premiers travaux de concrétisation des fameux « Velirano » du Président Andry Rajoelina. Depuis hier, le Chef de l’Etat et sa suite est en déplacement officiel dans la ville des fleurs. Pour débuter la journée, la délégation présidentielle a visité un site où il a annoncé la construction imminente de 10 buildings dotés chacun de 15 appartements de 80m2. Le projet sera sous la responsabilité de la société d’Etat SEIMAD et s’étendra sur une durée d’un an et demi.

« Ce n’est qu’un début puisque d’autres constructions de bâtiments pour les personnes à faible budget ainsi que des Trano Mora vont également suivre », a souligné le Président. Il n’a pas manqué de rappeler que les familles qui ont été contraintes de quitter le site ont déjà bénéficié d’indemnisation malgré le fait qu’il s’agit d’une propriété de la Commune.

Après cette première visite, le Président a fait le détour du côté d’Amborovy où il a effectué la pose de la première pierre pour la construction d’une nouvelle EPP « manara – penitra ». Un établissement qui sera doté de 12 salles de classe d’une surface de 56m2 et ayant une capacité d’accueil de 600 élèves. Cette nouvelle construction permettra de redorer l’image des écoles publiques longtemps considérées comme méprisables et démunies. L’EPP dispose désormais d’une infirmerie, d’une bibliothèque et d’une cantine scolaire. L’homme fort du pays a profité de l’occasion pour rappeler du caractère sacré d’un « Velirano ». Sur cette lancée, il a aussi inauguré les travaux pour la mise en place d’un château d’eau et d’un centre d’épuration d’eau pour remédier au problème d’accès à l’eau potable à Amborovy.

Environnement et eau potable

La délégation présidentielle a, par la suite, visité le site de construction de 200 Trano Mora. L’objectif est de construire près de 30 000 à 40 000 logements en 5 ans. D’autres habitations plus simples seront également construites à d’autres endroits. Le 4ème site visité par le Président et son équipe est la pépinière de Belobaka où est prévue la plantation d’une dizaine de millions d’arbres. Cette zone fut également le théâtre d’un litige foncier qui oppose des personnes ayant assuré l’exploitation du terrain pendant des années contre de nouveaux propriétaires. Un litige que le Chef de l’Etat a promis de résoudre. A ce sujet, le ministre de l’Aménagement du territoire, Hajo Andrianainarivelo s’est expliqué concernant une nouvelle loi en gestation qui régira les terrains coloniaux ainsi que la nécessité de mise en place de Tribunaux de proximité.

La visite s’est poursuivie au Fokontany Mandatokana qui accueille un projet de renforcement et d’extension du dispositif d’alimentation en eau potable de la ville de Mahajanga. D’une valeur de 13 milliards d’ariary et avec plus de 20 000 bénéficiaires, le projet consiste à la mise en place d’un nouveau réservoir d’eau de 800m3, d’une station de surpression, de la création de 5 forages à Mahavelona et à Andranotakatra. « D’ici un an, vous allez observer des changements importants à Mahajanga », a promis le Président.

La Rédaction 

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff