Publié dans Politique

Communales 2019 à Antananarivo - Naina Andriantsitohaina fait le plein de soutiens

Publié le mardi, 05 novembre 2019

Lancement en grande pompe ! Le petit Palais des sports et de la culture de Mahamasina a accueilli hier la cérémonie de lancement officiel de la campagne pour les élections communales pour Naina Andriantsitohaina. Une occasion pour ce candidat de l’« Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRD) dans la ville d’Antananarivo d’exposer sa vision et les activités à entreprendre dans les 4 années à venir. Il n’a pas manqué de faire un appel au soutien des citadins pour y arriver. D’ailleurs, ce candidat n°4 fait le plein de soutiens depuis l’annonce de sa candidature jusqu’à maintenant. Comme le cas lors du culte œcuménique au jardin d’Andohalo, dans l’après-midi de dimanche dernier, des ténors politiques et économiques, des députés ainsi que d’autres hautes personnalités et proches du candidat lui ont fait honneur lors du lancement de la campagne électorale.

Les fervents partisans n’étaient pas en reste, convaincus que leur candidat peut apporter un changement et assurer le redressement de la Ville des Mille, dont l’image a été ternie par la mauvaise gouvernance ces dernières années. Par ailleurs, la sécurité urbaine fait partie des engagements de Naina Andriantsitohaina pour Antananarivo. Outre la brigade mixte des Forces de l’ordre, la mise en place de postes avancés ou encore l’installation de cameras de surveillance dans les zones rouges figurent parmi ses priorités. A cela s’ajoute l’opérationnalisation d’un numéro vert pour la lutte contre l’insécurité. « Nous allons voter pour le candidat n°4, qui privilégie la sécurité. Nous allons surement rentrer chez nous et dormir paisiblement si toutes les promesses du candidat seront tenues », se réjouit Verohanta R., habitant à Antohomadinika. Comme cette mère de famille, les Tananariviens attendent beaucoup de ce candidat…
P.R.

Fil infos

  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être
  • Naina Andriantsitohaina - Acta non verba
  • Nantenaina Rakotonirina - Un maire rassembleur
  • Défaite du TIM dans la Capitale - Autopsie d’une débâcle annoncée

La Une

Editorial

  • Impunité parlementaire ?
    Les députés ont adopté, en séance plénière, une résolution pour la libération de leurs pairs Hasimpirenena Rasolomampionona, élu à Fandriana et Raveloson Ludovic élu à Mahabo, incarcérés pour des affaires qui les concernent personnellement. Suite à la recommandation de la Commission permanente chargée de l'examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives et restrictives de liberté ou de la poursuite d'un député présidée par Rakotomalala Lucien, député élu à Morombe, les députés ont pris la résolution de libérer les deux élus. Le Bureau permanent est chargé de le transmettre à qui de droit. A charge pour le Gouvernement et la Justice de prendre leurs dispositions. Evidemment, le comportement pour le moins corporatiste crée des vagues.  

A bout portant

AutoDiff